23/11/2016

Vrais risques ou sornettes ? (Suite)

Jusqu'au 27 novembre, je vais reprendre sur ce blog les réponses aux questions fréquemment posées pendant la campagne en faveur de la sortie programmée du nucléaire.

Risque que l'arrêt des centrales nucléaires suisses provoque une augmentation des émissions de CO2 en Europe ? Sornettes !
Le risque de voir les émissions de CO2 augmenter en Allemagne parce que la Suisse devrait importer du courant allemand produit par des centrales à charbon, voire à lignite, est l'un des arguments souvent avancés par les opposants à la sortie programmée du nucléaire.
C'est de la pure propagande : les collaborateurs scientifiques de l'université de Cologne J. Peter und S. Hagspiel viennent de rappeler que n'importe quel électricien de l'Union Européenne qui augmenterait ses émissions de CO2, pour vendre plus de courant à la Suisse, suite à l'arrêt des centrales nucléaires, devrait entièrement le compenser par des réductions équivalentes. L'office fédéral pour l'environnement l'a confirmé.
Nous n'avons pas transmis cette information jusqu'à présent parce que l'initiative demande explicitement que le nucléaire soit progressivement remplacé par les renouvelables et l'efficacité et non par du courant produit par des centrales nucléaires ou à charbon étrangères.
Et si les opposant devaient continuer à freiner la réalisation des dizaines de milliers d'installations actuellement sur la liste d'attente, la Suisse pourrait acheter du courant vert européen, en effet les renouvelables progressent à pas de géant : en Europe tous les 18 jours sont mises en services de nouvelles installations qui produiront annuellement autant d'électricité que la centrale nucléaire de Mühleberg.
Mais même si les électriciens suisses achetaient, pour des raisons commerciales, davantage de courant « sale » sur la bourse européenne, les émissions de CO2 n'augmenteraient pas vu l'obligation européenne de compenser.

nucléaire,sortieprogramméenucléaire,risques

Risque de devoir payer des milliards de dédommagement aux exploitants des centrales en cas d'acceptation de l'initiative ? Très faible, à moins que la majorité du Conseil fédéral et/ou du Parlement le décident.
Les opposant brandissent le risque que la Confédération doive payer des dédommagements à hauteur de milliards.
Il est peu probable que des exploitants obtiennent de tels dédommagements car :
1° L'arrêt des centrales s'impose pour des motifs sécuritaires.
L'exploitation des centrales nucléaire est déficitaire depuis 5 ans. Au dire même des propriétaires ils perdent des centaines de millions (plus d’un demi milliard) par an, et des bénéfices ne sont pas en vue ces dix prochaines années.

PastedGraphic-3.png
pertes moyennes ces 5 dernières années

3° Les propriétaires des centrales ont essayé de vendre leurs parts, même pour un franc symbolique… et n’ont pas trouvé d’acheteur : les centrales nucléaires n’ont plus de valeur marchande.
Donc, arrêter par étapes les centrales nucléaires suisses ne causerait pas de dommages, peu probable donc que les exploitants obtiennent des milliards de dédommagements.

En conclusion, aucun risque à voter Oui à la sortie programmée du nucléaire d'ici le 27 novembre, que des avantages !

Commentaires

Décidemment le bourrage de crâne par les khmers verts est constant !!

Écrit par : Miloslav Leku | 23/11/2016

Décidemment le bourrage de crâne par les khmers verts est constant !!

Écrit par : Miloslav Leku | 23/11/2016

Bonjour Monsieur van Singer Face à tous ces débats tous ceux abusés par trop de religiosité finissent par comparer ceux ci aux sermons des nombreux pasteurs qui a une époque n'avaient que des peurs irréelles pour convaincre leurs ouaille que l'argent est péché et qu'il conduit celui qui en gagne droit vers l'enfer
Ce qui en soit m'était pas tout faux si l'on sait les nombreux coups de coudes pour garder son travail surtout dans les années 60 ou la délation était coutumière pour qui savait l'utiliser afin de faire éjecter un ou une collègue qui travaillait dans la même boite
Les premières féministes faisaient parler d'elles en jouant des coups tordus aux plus naifs ou naives n'ayant rien vu venir
Au travers des homélies religieuses les pasteurs devaient sans doute chercher à se convaincre eux mêmes que travailler n'est pas si satanique que leurs sermons catastrophistes utilisés dans le seul but de récolter un peu d'argent de la part de tous ceux qui en possédaient plus qu'eux
Dés 2000 avec l'arrivée d'Internet politiciens et scientifiques s'en donnent à cœur joie pour des débats qui ressemblent de plus en plus à des sermons religieux qui eux ont fait fuir des églises tous ceux qui en avaient marre du bourrage de crâne identique à celui utilisé de nos jours pour convaincre du bien bien fondé de ceci ou cela
On a vu avec la médecine et les soi disant bienfaits des traitements hormonaux de synthése ou substitus de remplacement
On serait tenté de comparer le nucléaire dont on connaît les risques à la ménopause et ses nombreuses remises en questions d'ordre psychologique mais que certains on cru pouvoir atténuer en donnant des substances beaucoup plus nocives pour l'organisme
On peut même prendre le mariage comme exemple ou le fait changer de mari revient à échanger un sourd contre un aveugle
Très bonne journée pour vous Monsieur

Écrit par : lovejoie | 24/11/2016

Vous écrivez : "en Europe tous les 18 jours sont mises en services de nouvelles installations qui produiront annuellement autant d'électricité que la centrale nucléaire de Mühleberg." Cette centrale a produit en 2015 2'940 millions de kWh (2.94 TWh). Ainsi, selon vous, tous les 18 jours l'Europe installe l'équivalant de Mühleberg en énergie renouvelable. Donc chaque année (18 jours * 20 = 360 jours), le renouvelable européen augmente de 60 TWh, ce qui correspond à la totalité de la production électrique en Suisse ! Pourriez-vous svp nous indiquer vos sources, car c'est vraiment peu crédible. D'avance merci.

Écrit par : Daetwyler | 24/11/2016

@Daetwyler Eh oui, en Suisse avec les freins mis par la majorité conservatrice au Parlement, par le lobby nucléaire et par une législation qui retarde considérablement les décisions en cas d'oppositions (mais elle est modifiée ne permettant plus des oppositions qu'à un échelon), on a de la peine à croire qu'ailleurs on va de l'avant dans la transition énergétique vers les énergies renouvelables. Et pourtant les statistiques le montrent clairement :
consultez la page 9 du Synthetic overview of electric system consumption, generation and exchanges in the ENTSO-E Area (ENTSO-E étant l'European Network of Transmission System Operators for Electricity, que vous ne pouvez soupçonner d'être des Verts peu crédibles...) on peut y lire que les nouvelles renouvelables ont fourni :252 TWh en 2010, 323 en 2011, 382 en 2012, 438 en 2013, 470 en 2014, 553 en 2015, ce qui donne une augmentation de 301 TWh en 5 ans, donc 60,2 TWh en moyenne ce qui correspond à la valeur que vous avez calculée et qui vous semblait peu crédible...
Votez OUI dimanche pour accélérer la transition aussi en Suisse !

Écrit par : Christian van Singer | 24/11/2016

En effet de nombreux pays continuent d'exploiter le nucléaire ce qui permet de conclure qu'entre ce que certains dirigeants disent et la réalité il y a un grand fossé confirmant l'adage ,les belles paroles font toujours autan de fous heureux

Écrit par : lovejoie | 25/11/2016

@van Singer - Merci pour votre réponse concernant vos sources. Ce site est très instructif. En particulier il m'a permis de constater que votre affirmation n'est pas correcte. Effectivement, vous prenez la différence de la production électrique sur 6 ans (2010 - 2015) et la divisez par 5 ! Le chiffre exact est donc de 46 TWh et non de 60 TWh. Mes conclusions : primo, la production d'électricité renouvelable croît plus rapidement que je ne le pensais. Secundo, de nombreux Verts, dont Mme Thorens, M. Brélaz et vous-même, ont affirmé urbi et orbi un chiffre contenant une erreur de près de 33 %. D'autres chiffres avancés durant votre campagne sont peut-être tout aussi faux, qui sait.

Écrit par : Daetwyler | 25/11/2016

@Daetwyler - Vous vous trompez cher Monsieur, de nouveau ce n'est pas une opinion, mais un raisonnement simple le montre : nos calculs sont corrects. Entre 6 années, il y a 5 augmentations : 71 TWh de 2010 à 2011; 59 TWh de 2011 à 2012; 56 TWh de 2012 à 2013; 32 TWh de 2013 à 2014; 83 de 2014 à 2015.
Donc pour avoir une augmentation moyenne vous devez bien diviser par 5 et non par 6 ! Pour vous consoler sachez que votre erreur est un grand classique...

Écrit par : Christian van Singer | 25/11/2016

A propos de la santé financière des exploitants de centrales, voici celle du "Fonds de gestion des déchets radioactifs provenant des centrales nucléaires", qui prend également en charge leur désaffectation:

http://www.stenfo.ch/sites/default/files/documents/2016-09/20160905_Jahresbericht_2015_Entsorgungsfonds_fr.pdf

Écrit par : rabbit | 25/11/2016

Logiquement, les Suisses auraient dû voter en faveur de la sortie du nucléaire, cependant comment voter en faveur d'une telle reconversion avec des arguments aussi branlants ?

Si les écolos n'étaient pas intervenus dans ce choix, je suis certain que les Suisses auraient votés positivement vers une sortie du nucléaire, cependant en voyant les brigades d'enragés censés défendre cette cause, il est quasi-certain que la confiance vis-à-vis de ces "bracaillons", motivés pour certains par les mannes des lobbies chinois, que ça bloque !

A tous les écolos, cessez de militer pour les causes que vous singez, vous êtes les principaux obstacles vers les améliorations que vous utilisez comme boucliers !!

Écrit par : Corto | 27/11/2016

Les résultats de ces élections ne font que prouver qu'il y a un profond malaise en Suisse, que les Suisses se sentent pas sécurisés, qu'ils craignent l'irrationnel et peut être, un certain "non-dit" !

Les Suisses n'ont pas confiance dans l'avenir, normal, ils sont dirigés par des personnages pas très recommandables et cela depuis trop longtemps !

Il s'agit d'une crise de confiance profonde envers les politiques et l'establishment, exactement comme nous l'avons vu aux USA !

Ce sont les premières élections nationales après la victoire de Trump et nous ne pouvons que constater que le courant passe les océans !

Mais de ça, les médias à la solde des banques blanchisseuses d'argent sanglant, ne vous diront rien, absolument rien !

Écrit par : Corto | 27/11/2016

Par une démonstration énergique, Corto, je vais définitivement vous expliquer ce qu'est une banque et à quoi ressemble un banquier. Un de ces jours, mais rien ne presse. En attendant, je vous adresse tous mes voeux de saison. Et pour en revenir à la santé financière des exploitants de centrales nucléaires, je puis vous rassurer en disant qu'ils ont encore 14 milliards dans leur fonds, pour mettre de l'ordre dans la baraque avant de nous obliger à allumer les chandelles.

Écrit par : rabbit | 27/11/2016

Rabbit, comme vous avez raison, les isotopes enrichis ne s'arrêtent plus uniquement à la frontière française, c'est désormais l'Europe qui échappera aux contaminations chinoises, les mêmes qui ont contaminés les "cerveaux" de nos bobos-gôchos crypto-maoïstes aux commandes des partis écolos.

Pendant ce temps la Chine vend des panneaux photovoltaïques fabriqués avec des centrales électriques fonctionnant au charbon, cela afin de se financer le plus important parc nucléaire planétaire !!

Et de sur-crois avec les milliers de milliards mal-blanchis de nos banquiers "vertueux", les mêmes qui investissaient dans l'horlogerie japonaise dans les années 70-80 !

A force de vouloir être exemplaire et de nager dans les contradictions, les électeurs, eux, ont dû se tromper de bulletin !!!

Écrit par : Corto | 27/11/2016

Avec votre maîtrise de l'amalgame, vous auriez du succès dans la médecine dentaire. Au fait, savez-vous que 18% de votre poids corporel est constitué de carbone ? Il va falloir vous en débarrasser ou payer la taxe correspondante. Plus horrible encore: 93 % du charbon utilisé en Suisse est destiné à l'industrie du ciment. Il sera bientôt nécessaire de raser toutes les forêts pour remplacer le ciment par du bois. Je ne tiens pas à voir la Suisse glabre comme un modèle de revue érotique; je retourne en Chine...

Écrit par : rabbit | 27/11/2016

Et ensuite, il se ventera d'arriver à pied de la Chine !

Écrit par : Corto | 28/11/2016

On peut y aller ensemble, mais il faut compter au minimum 334 jours, sans les agressions et prises d'otages en traversant les pays "chauds".

Écrit par : rabbit | 28/11/2016

On passera chez bashar, un alt obligatoire pour tout bon gôche en ballade !!

Écrit par : Corto | 28/11/2016

Pendant que les pro-castristes iront in-peto inaugurer la centrale nucléaire de Juragua en mémoire de leur idole en poster format A0 de leurs chambre d'ados attardés !

Oh comme ils chantaient tous en choeur nos tribun de photovoltaïque financé par la conf locale, alors que Cuba inaugurait sa première centrale soviétique, j'ai des photos argentiques !!

N'est-ce pas Monsieur Van Singer ?

Écrit par : Corto | 28/11/2016

14 milliards de provision rabbit ?
Eh ben on n'est pas sortis de l'auberge si je lis les chiffres du rapport que vous nous avez mis en lien.
J'ai dû mal lire. Je ne vois que 4 milliards et des poussières dans le bilan du fonds.
Avec une perte de 20 millions par ans, excepté sur 2014 où, par un artifice comptable inexpliqué les centrales ont engrangé un bénéfice qualifié de non réalisé (ça ne s'invente pas) pour un montant de plus de 300 millions, les propriétaires vont avoir de la peine à assumer leur obligation de prendre en charge les coûts liés aux déchets. Et on ne parle encore pas de démantèlement !

Écrit par : Pierre Jenni | 01/12/2016

Vous oubliez les réserves hors bilan, les amortissements anticipés et les passifs transitoires. On réalise des miracles avec ça.

Écrit par : rabbit | 01/12/2016

La Suisse a également des intérêts militaires dans cette entreprise énergétique, personne ne communique sur la quantité d'uranium militaire issu de la filière civile.

Pas que la Suisse possède l'arme atomique, mais cela ne prendrait guère plus que quelques heures pour finir le montage, ou pour livrer des composant à des pays tiers !!

Écrit par : Corto | 01/12/2016

Beznau est une centrale à eau légère !!!

Écrit par : Corto | 02/12/2016

Les tencommaires sont mefrés.

Écrit par : rabbit | 02/12/2016

Mais tant frais sont les commères.

Écrit par : Pierre Jenni | 02/12/2016

Rabit, tu ne serais pas un peu "Pierre Jenny" sur les bords ?

Écrit par : Corto | 02/12/2016

Non, Monsieur Jenni est fondé de pouvoir de la société. Vous souhaitez devenir actionnaire, Monsieur Corto?

Écrit par : rabbit | 02/12/2016

Vous savez, moi et l'UDC, on ne fait pas bon ménage !

Écrit par : Corto | 03/12/2016

Aucun rapport ! Monsieur Jenni et mois faisons partie du SDUC, dirigé par le colonel de Guerlasse et l'adjudant Tifrice. Pour ce qui est du ménage, nous avons outsourcé la fonction entretien et maintenance à la CIA.

Écrit par : rabbit | 03/12/2016

Que reste t-il entre l'UDC et le PS ??

Quelques centaines de milliers de milliards cachés entre des barils de déchets nucléaires ??

Écrit par : Corto | 03/12/2016

Pas la CIA, trop noyauté par les enturbannés après le passage du mollah barak-hussein, c'est KMPG Bahamas qui fait le boulot sous contrôle de GP Morgan Dreikönigstrasse 21, 8002 Zürich.

Écrit par : Corto | 03/12/2016

Eh, rabbit, vous avez vu ? Salem nous a lâchés. Cela devait arriver...
Mossieur petard pourrait peut-être ouvrir un blog, il n'est pas interdit d'antenne, lui...?

Écrit par : Géo | 03/12/2016

Merde Géo, je vais finir par me vexer. Ma page est trop sale pour vous ? J'adorerais héberger vos élucubrations.

Écrit par : Pierre Jenni | 03/12/2016

Oui, justement. C'est le problème...
Bon, blague à part, à défaut de grives, c'est vrai que vous avez une gueule de merle...

Écrit par : Géo | 03/12/2016

Quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?
Bon si Johnny a des problème avec sa tronche, moi je m'en tape. En revanche je suis plus sensible avec ce qu'il y a dedans.
Gilbert Salem vous offre une vitrine sans risque. Il ne prend pas part à vos délires.
Si, par un concours de circonstances, vous, rabbit, ambre, pétard et red baron, ainsi que ceux que j'oublie, deviez envisager un migration, sachez que ce serait pour moi un honneur de vous héberger.
Mais ne comptez pas sur moi pour rester muet.
Et les commentaires ne seront mefrés que par Mabut.

Écrit par : Pierre Jenni | 03/12/2016

Mabut de pouvoir, on le connaît: commissaire politique du régime calvino-trotskiste.
Géo, vous savez où habite Monsieur Gilbert, non? Vous devriez passer chez lui avec des profiterole au chocolat pour nous rassurer sur sa santé. A-t-il été plus laxiste que libéral avec nous pendant toutes ces années, l'Histoire le dira à nos descendants. On pourrait aussi répondre à cette question: «n'avons-nous rien de plus sérieux à faire que ces enfantillages octetivores?».
Et où étiez-vous passé Géo ? Cloîtré dans une bouderie passagère ou engagé dans une opération de Père Noël subversif?

Écrit par : rabbit | 03/12/2016

Je me suis brûlé les pattes avec des histoires de roaming il y a quelques années et je crains l'eau froide. J'allais profiter du wifi d'un hôtel de la ville voisine, la gérante m'a viré (on est en Auvergne...). Du coup, je me suis mis en congé et donc pas d'activités octetivores quand je suis dans la France profonde...
Monsieur Gilbert ne met plus en ligne les lignes qu'il écrit pour le Semeur vaudois et d'autre part, il approche de la retraite...

Écrit par : Géo | 04/12/2016

Pas de vague, surtout pas de vague.

Et celui qui tournera assez vite, avec un peu de chance

Mais quelle indécence

La porte est grande ouverte . . . et les flics dans tout ça

Rien que du nucléaire islamiste, cocorico, c'est dur d'être aimé par des cons

Aucun doute, ils ont gardés les cons, les corbillards !

Le suivisme aveugle

Écrit par : Corto | 04/12/2016

On parle de CO2 on parle de pollens ou de particules en suspensions qui sont on le sait maintenant d'origines volcaniques mais on oublie de parler des moquettes posées depuis 20 ans dans les appartements situés dans des endroits très humides avec en plus des chats ne pouvant pas sortir ni profiter d'un balcon
Le chat posséde une particularité celle de confiner celui qui croyant les sauver de la mort met sa propre vie en péril
C'est à dire graves affections bronchiques
Pauvre monde qui a peur de tout sauf de sa propre déconnologie qui résulte de sa naiveté le conduisant à tout gober ce qui est écrit dans les médias ou diffusé sur les écrans
Très bonne journée Monsieur Haury

Écrit par : lovejoie | 09/03/2017

Toutes mes excuses pour le lapsus Monsieur Van Singer !

Écrit par : lovejoie | 09/03/2017

Écrire un commentaire