11/03/2016

FUKUSHIMA AN V

Aujourd'hui dans 20 gares romandes, distribution de plus de 100'000 fausses pastilles de iode pour rappeler à la population que la meilleure façon de réduire les risques du nucléaire c’est d’arrêter à temps les centrales vieillissantes.

Mühleberg et Beznau figurent parmi les plus vieilles centrales nucléaires du monde, conçues pour être exploitées 30 ans, avec une marge de sécurité de 10 ans, elles devraient déjà être hors service.

Mais les intérêts financiers des exploitants passent devant la sécurité. Et il se trouve toujours des experts vendus ou inconscients prêts à garantir que prolonger leur exploitation ne fait courir aucun risque, ce qui donne bonne conscience aux politiciens qui autorisent une exploitation sans limites...

Bien que les centrales nucléaires deviennent de plus en plus dangereuses en fin de vie, le Parlement non seulement ne demande pas que la durée d'exploitation initialement prévue soit respectée, mais il refuse d'exiger que les dispositifs de sécurité soient mis à niveau et rendus au moins aussi fiables que ceux mis en oeuvre dans les nouvelles centrales.
Seule issue raisonnable : décider cet automne en votation populaire que 45 ans d'exploitation c'est un maximum, voter OUI à l'Initiative pour un arrêt programmé des centrales nucléaires!

FUKUSHIMA AN V - pastilles.jpg

Commentaires

@Monsieur Singer On connait nombre d'adultes qui ayant franchi la barrière des 45 ans peuvent être aussi explosifs et provoquer autant de dégâts que des centrales nucléaires
On connait des situations familiales ou trop de tensions ont été sources de maux cancérigènes
Il en va de même pour certains médias qui a force de contaminer les lecteurs par de fausses infos peuvent sur le long terme être sources des mêmes maux
Quand à dire que les gens contaminés qui prèférent rester suite à une explosion d'un réacteur et sans se poser de questions ,feraient bien de déménager, personne n'a jamais émis l'idée qu'en quittant ces endroits sources de plaisirs ceci réactiverait peut -être trois fois plus vite les cellules cancéreuses
Et quand on est contaminé on reste tranquillement là ou personne ne viendra jamais sauf bien entendu les photographes qui sont des humains ordinaires et qui ne craignent pas plus les radiations que les habitants eux-mêmes
Dénoncer unn truc qui permet de vivre surtout de nos jours ou on vit un réchauffement non climatique mais bien médiatique permet au moins d'éclater de rire
Très belle journée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovejoie | 26/04/2016

Bien le bonjour Monsieur Haury n'ayant pas trouvé de blog autre que le vôtre pour poser ma question ,je vous demande de ne pardonner cette intrusion
On parle beaucoup des déchets dans l'espace mais qu'advient-il des GPS posés sur des animaux marins qui on le sait vont mourir dans un sanctuaire hors d'atteinte de l'espèce humaine
Ces GPS continuant de fonctionner et polluant par là même les océans non sans avoir auparavant déréglé les problèmes hormonaux de tous ces animaux ,quand est-il exactement
On peut même se poser la question si ces GPS ne sont pas à l'origine de certains naufrages voir d'avions dont les appareils de navigation s'embrouillent les pinceaux
Cela se pourrait -il ?
Très belle journée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovejoie | 01/07/2016

Pourquoi des FAUSSES PASTILLES ??

Il était impossible de se procurer des VRAIES pastilles juste après Fukushima, j'avais téléphoné aux pharmacies, à la protection civile et aux autorités sanitaires, rien, rien de rien !

J'ai du me rendre en France pour trouver des pastilles iodées !!

Au lieu de dépenser du fric pour faire que de la propagande, vous pourriez pas donner de vraies pastilles iodées ?

Vous êtes encore plus surprenants que les pro-nucléaires, affligeant !!

Écrit par : Corto | 31/07/2016

@Corto 1° le risque que du iode radioactif arrive jusqu'en Suisse après Fukushima était très très faible, donc inutile de saturer sa thyroïde avec de "VRAIES pastilles" comme vous dites. 2° de toute façon même avec de "VRAIES pastilles" vous ne seriez pas protégé des rayonnements radioactifs, ni de l'absorption d'autres éléments radioactifs susceptibles de se fixer dans les muscles ou les os...
C'est pourquoi, en distribuant de vraies fausses pastilles, nous rappelons que la façon la plus sure de se protéger des conséquences d'un accident nucléaire majeur c'est d'arrêter à temps les centrales nucléaires, de remplacer aussi vite que possible les centrales nucléaires par d'autres sources d'électricité.

Écrit par : Christian van Singer | 31/07/2016

Christian, la Suisse est entourée de centrales 100 fois plus pourries que ne l'est le Japon et vous voudriez distribuer des pastilles après une prochaine catastrophe, vous êtes bizarre comme écolo !

En fait vous gaspillez des tonnes de CO2 pour rien, emballages blisters, sur-emballages cartons, sans parler des pastilles qui n'auraient pas coûtés plus cher avec quelques micro-grammes de iode en rab !!

Continuez comme ça avec vos vielles habitudes propagandistes de gôche caviar et vous aurez la confiance des imbéciles, en ce qui me concerne, je ne voterai pas pour des personnes aussi peu scrupuleuses, désolé !!

Vous reproduisez exactement les mêmes paternes que le système basé uniquement sur la surconsommation, rien que des emballages, il doit manquer quelques neurones dans les boites crâniennes de ces militants politicards !!

C'est la meilleure de l'année !!

"nous rappelons que la façon la plus sure de se protéger des conséquences d'un accident nucléaire majeur c'est d'arrêter à temps les centrales nucléaires"

Et en attendant vous consommer, que dis-je, gaspiller cette même énergie pour rien et vous vous en foutez de la survie des citoyens que vous voulez administrer, quel exemple détestable !

Je vous avait dans d'autres débats, demandé, combien de mégawatts il fallait pour confectionner un panneaux photovoltaïque, vous n'aviez jamais répondu, ni sur le fait que vos copains, les multi-millionnaires du solaire voltaïque ne mentionnent pas sur les emballages que ces panneaux sont fabriqués avec de l'électricité obtenu de centrales à charbon et tuent chaque jour des centaines de chinois !?!?

Désolé mais vous semblez aussi creux que vos discours et vos actions, cette affaire de fausses pastilles de iode en est la preuve patente !

Écrit par : Corto | 31/07/2016

Ah, j'oubliai, les isotopes japonais s'arrêtent aux frontières helvétiques, comme celle d'Ukraine qui elles s'arrêtent aux frontières françaises !

Et de plus vous avez distribué vos FAUSSES pastilles 4 ou 5 ans après Fukushima, je vous le rappel !!!!

Écrit par : Corto | 31/07/2016

Ca ressemble de plus en plus à un échec et mat !!!

Écrit par : Corto | 02/08/2016

Les commentaires sont fermés.