22/06/2015

Visite de la commission parlementaire de la sécurité à Chiasso

La commission a pu observer en direct le travail des gardes-frontières. Tri (au faciès?) à l'arrivée des trains:

20150622_135638.jpg

Puis contrôle: Très pro et humain...

20150622_140431.jpg

On a Visité ensuite le centre d'enregistrement et de procédure, où sont accueillis les requérants d'asile : 600 par semaine ces derniers temps... On est loin des milliers de personnes qui débarquent chaque jour en Sicile, des centaines de milliers de personnes accueillies dans plusieurs pays du Moyen Orient et du Maghreb. Mais c'est une surcharge pour le Tessin.

20150622_171248.jpg

Mardi en fin d'après-midi commentaire politique.

 

Commentaires

En tant que parlementaire vous faites quoi de la sécurité sanitaire de notre population!
Veuillez en parler dans votre commentaire politique demain, SVP!

Écrit par : Corélande | 22/06/2015

M. Van Singer,

Luc Recordon vit dans une villa à Jouxtens-Mézery, dans un coin peinard, très loin du plus proche centre de requérants. Idem pour Adèle Thorens.
Et vous, vous vivez à la Bourdonnette, à Ecublens, à Malley, au milieu des migrants ? Merci de nous renseigner à ce sujet.

"Il est infiniment plus facile de se dire tolérant, xénophile et antiraciste quand on vit dans une villa à Jouxtens-Mézery ou à Cologny, et non dans une HLM aux 30 nationalités différentes"
(Claude Cantini, socialiste libertaire vaudois)

Écrit par : Ménélas | 23/06/2015

@Ménélas Je partage le point de vue de Claude Cantini: Il est plus facile d'avoir un point de vue détaché et objectif sur les problèmes liés à la migration lorsqu'on ne vit pas au milieu des migrants, mais cela n'empêche pas de tenir compte des problèmes... Et si l'on devait interdire de travailler sur la migration à tous les parlementaires qui n'habitent pas dans des quartiers "populaires", il ne resterait pas grand monde, ni à droite, ni au centre, ni chez les Verts, ni à gauche. Le domicile des uns et des autres ne donne pas d'indication sur la qualité de leur engagement.
Et il ne faut tout mélanger: la migration de travailleurs, les requérants d'asile, les criminalité transfrontalière. En l'occurrence, la commission parlementaire de la sécurité du Conseil national s'est déplacée au Tessin pour examiner sur place les mesures prises et la coopération avec l'Italie.

Écrit par : Christian van Singer | 23/06/2015

"Il est plus facile d'avoir un point de vue détaché et objectif sur les problèmes liés à la migration lorsqu'on ne vit pas au milieu des migrants..."

Si je vous comprends bien, le fait de vivre au milieu des migrants rendrait difficile d'avoir "un point de vue objectif et détaché" sur la situation, et nécessiterait dès lors de disposer d'experts extérieurs qui viendraient expliquer à ceux qui vivent dans ces quartiers comme appréhender la situation qu'ils vivent au quotidien ? Si c'est là ce que vous pensez, vous tenez en bien piètre estime une large part de la population...

"Et si l'on devait interdire de travailler sur la migration à tous les parlementaires qui n'habitent pas dans des quartiers "populaires", il ne resterait pas grand monde..."

Il ne s'agit évidemment pas d'interdire quoi que ce soit à qui que ce soit. Merci néanmoins de nous rappeler que la plupart des parlementaires, quelle que soit leur couleur politique, n'ont aucune expérience vécue en matière de vie dans ces quartiers qu'ils ne font que traverser mais prétendent néanmoins pour certains mieux connaître que ceux qui y vivent et dont les moyens financiers ne leur permettent pas d'habiter ailleurs. On a vu mieux sur le plan de la crédibilité.

Cela dit, pour terminer sur une note positive et éviter des classifications hâtives, il n'en demeure pas moins que l'engagement des Verts sur les questions environnementales garde tout son sens.

Écrit par : Ménélas | 23/06/2015

"Je partage le point de vue de Claude Cantini: Il est plus facile d'avoir un point de vue détaché et objectif sur les problèmes liés à la migration lorsqu'on ne vit pas au milieu des migrants..."

M. Van Singer, je crains que vous n'ayez (volontairement ?) compris de travers les propos de M. Cantini...

Écrit par : Hokus Pokus | 24/06/2015

Les commentaires sont fermés.