18/05/2015

6 milliards supplémentaires d'ici 2020 pour l'armée ?

Militaer00005.jpgLe Blick publie aujourd'hui la liste secrète des équipements que M. Maurer et les militaires aimeraient obtenir d'ici 2020 (http://www.blick.ch/news/politik/so-will-das-vbs-die-grip...).

Ces achats répondent-ils aux risques d'aujourd'hui ? En grande partie pas : pas de moyens supplémentaires conséquents pour affronter des catastrophes naturelles ou technologiques ; pas d'augmentation importante des budgets pour réagir en cas d'attaques terroristes ; pas beaucoup de moyens supplémentaires pour la défense informatique et pour renforcer le service de renseignement de l'armée...

La liste d'armements publiée n'annonce pas une modernisation nécessaire de l'armée. Les priorités ne semblent toujours pas clairement établies et, après les Gripen, M. Maurer propose à nouveau de gaspiller des milliards des contribuables!

 

Commentaires

Un scandale!
Cet argent doit aller à l'éducation et l'innovation. Que l'on arrête de dilapider nos impôts. Le peuple a dit non au Gripen, M. Maurer doit en tenir compte.

Écrit par : R. Affoltern | 19/05/2015

Les chiens aboient, la caravane passe...

Écrit par : Géo | 19/05/2015

" Le peuple a dit non au Gripen, M. Maurer doit en tenir compte. "

Le non au Gripen ne veut pas dire un non à d'autres achats d'armes pour notre armée. Vous oubliez un peu vite que le peuple a aussi dit oui plusieurs fois au maintient de l'armée en Suisse. Pour cela c'est surtout vous qui ne tenez pas en compte de l'avis du peuple.

D.J

Écrit par : D.J | 19/05/2015

Et si l'on analyse le non au Gripen, il faut peut-être tenir compte du PLR, totalement vendu au lobby français du Rafale plutôt qu'une quelconque influence du GssA...
Et à propos, se demander si les malheurs de Christa Markwalder ne sont pas là pour faire oublier les magouilles de ce lobby...

Écrit par : Géo | 19/05/2015

«Ces achats répondent-ils aux risques d'aujourd'hui ?»

Évidemment que non, puisque l'ennemi c'est vous tous socialo-écolos qui voulez détruire notre indépendance et notre démocratie directe.

On ne va quand-même pas acheter pour six milliards de godillots bien pointus pour vous mettre des pieds dans...

Écrit par : petard | 19/05/2015

@D.J.
"Le non au Gripen ne veut pas dire un non à d'autres achats d'armes pour notre armée. Vous oubliez un peu vite que le peuple a aussi dit oui plusieurs fois au maintient de l'armée en Suisse."

Le dernier vote sur l'armée était celui sur le Gripen. Je n'interprète que le dernier vote. Le peuple a voté trois fois sur la TVA et c'est le dernier vote qui l'a introduite. Il a visiblement changé d'avis sur les dépenses militaires. Mais vous êtes libres de vous accrocher à de précédents votes, nous aurons sans doute l'occasion de revoter.

Notez que je ne suis pas contre l'armée. Il faut en changer l'ensemble de l'encadrement, formé à l'ancienne. A commencer par le chef, qui stocke du riz et de l'eau dans sa cave en prévision de coups durs (!). Du balai. Place à de nouveaux stratèges, avec remerciements aux anciens pour bons et loyaux services.

Les menaces d'aujourd'hui nécessitent de nouveaux investissements, notamment pour combattre les risques numériques et le terrorisme. Si c'est pour acheter des canons, des chars et 30 misérables avions inutiles, non.

Écrit par : R. Affoltern | 20/05/2015

Qu'il faille "combattre les risques numériques et le terrorisme", c'est une évidence. Qu'il faille supprimer tout armement traditionnel, cela veut dire s'en remettre aux voisins pour sa défense. On imagine déjà la note des Français pour la sécurité suisse...Un milliard d'euros la seconde ?
Qui a prévu la guerre des Malouines ? Les écolos ? Non, ils allaient s'établir là-bas pour échapper à la civilisation occidentale...

Écrit par : Géo | 20/05/2015

" Le dernier vote sur l'armée était celui sur le Gripen. Je n'interprète que le dernier vote. Le peuple a voté trois fois sur la TVA et c'est le dernier vote qui l'a introduite. Il a visiblement changé d'avis sur les dépenses militaires. "

Faudra un peu relire le principe constitutionnel d'une initiative ou d'un référendum. Le vote sur le Gripen concernent que le Gripen est rien d'autre comme dépense militaire. Venir prétendre que Maurer ne tient pas compte du peuple en achetant du matériel autre qu'un Gripen c'est se moquer du monde et des institutions. Ce serait comme de dire que le conseil fédéral en voulant introduire un jour férié supplémentaire payé par l'employeur ne tient pas compte du peuple quand il a refusé les 6 semaines de vacances pour tous.

" Les menaces d'aujourd'hui nécessitent de nouveaux investissements, notamment pour combattre les risques numériques et le terrorisme. Si c'est pour acheter des canons, des chars et 30 misérables avions inutiles, non. "

Vous devriez aller dire à Obama que le seul moyen de combattre L'EI efficacement c'est de recruter des informaticiens et de les planter devant des ordinateurs.

D.J

Écrit par : D.J | 20/05/2015

@D.J.

Le peuple a voté et dit non au Gripen. Je suis d'accord avec vous, on parlait d'une dépense militaire et rien d'autre. Mais jamais l'armée n'avait perdu une votation jusque-là. Pour en savoir plus, je me réjouis des prochains votes sur l'armée. Je veux parler de l'armée actuelle (pas celle qui pourrait enfin ressortir réformée une fois que MM. Maurer et Blatmann auront enfin passé la main à leur retraite bien méritée. L'opinion pourrait alors à nouveau lui être favorable).

Puisque vous parlez de différence entre référendum et initiatives, notez que cet avion a été rejeté par la majorité des cantons. Quant aux Vaudois, ils ont dit non à 2 contre 1.

Quant à votre comparaison entre la Suisse et les Etats-Unis, je vous la laisse. Pour ma part, je ne considère pas que notre armée ait vocation à combattre le terrorisme à l'étranger. Je suis un défenseur de la neutralité. Notre armée doit y veiller ici et pour ce faire, oui, des informaticiens nous seraient très utiles. Ce ne sont pas les écoles de section, le gaspillage de kérosène et l'achat de canons et d'obus qui ont une quelconque utilité en Suisse. Aux Etats-Unis, c'est une autre affaire. Comparaison n'est pas raison, M. D.J.

Écrit par : R. Affoltern | 21/05/2015

"Ce ne sont pas les écoles de section, le gaspillage de kérosène et l'achat de canons et d'obus qui ont une quelconque utilité en Suisse"
Et qu'est-ce qui vous permet d'affirmer ça ? Vous avez une boule de cristal haute performance ?

Écrit par : Géo | 21/05/2015

Un article de 24 heures d'aujourd'hui aborde le futur menaçant de UBS en France. La république socialiste soviétique et bananière (cf.affaire Ségalat) de France ne présenterait-t-elle pas objectivement une menace pour la Suisse, si nous n'avions pas d'armée ?

Écrit par : Géo | 21/05/2015

" Quant à votre comparaison entre la Suisse et les Etats-Unis, je vous la laisse. Pour ma part, je ne considère pas que notre armée ait vocation à combattre le terrorisme à l'étranger. Je suis un défenseur de la neutralité "

Le problème est que les groupes terroriste comme Deash se foutent royalement de notre neutralité. Le Jour ou ils auront l'occasion de débouler en Suisse ils ne se gêneront pas. Vous me direz qu'ils leur faudra se surpasser en traversant bon nombre de pays doté d'armée avant d'arriver ne Suisse. C'est vrai mais pour autant que tout ces pays ne résonnent pas du genre que chars, canons, avions, missiles etc...ne servent à plus rien actuellement et que ce sont des informaticiens qui seraient le plus utile.

Bref supprimer nos avions, canons et chars en remettant notre sécurité sur le compte des autres pays est franchement hypocrite et c'est le risque de voir un jour l'armée française ou l'OTAN d'occuper la suisse en cas de trouble due à des activités terroristes puisque la Suisse aura choisi de se désarmer.

D.J

Écrit par : D.J | 21/05/2015

@D.J.
Je ne parle pas de désarmer, je parle de revoir notre armée. L'armée à Blatmann et Maurer est finie, mais ils ne l'ont pas encore compris. S'accrocher aux votes d'il y a 10 ans sur l'armée va fossoyer notre défense. Du balai, place à une nouvelle génération. Il y a plein de jeunes (militaires, officiers) qui ont des idées pour réformer cette relique! Il faut leur donner carte blanche.
Alors 6 milliards pour investir dans l'armée d'hier, c'est un scandale!

Écrit par : R. Affoltern | 22/05/2015

La Suisse compte 5 voisins, si l'on prend en compte le Liechtenstein, bien inoffensif.
Si toutefois, l'un d'entre eux, s'attaquerait à la Suisse, une Suisse sans armée, je doute fort qu'une coalition des 4 restants se mettrait à défendre la Suisse.
Bien que vous ayez raison, monsieur van Singer, le péril islamiste (pas d'amalgame), est sous évalué, c'est pourquoi de meilleurs services de renseignements (vous êtes aussi contre) serait nécessaires ...
Rien qu'en matière de blogs, la Tribune de Genève, offre une véritable tribune à l'incitation à la haine et au crime, en laissant la parole (libre) à l'intégriste Hani Ramadan.

Si vous ne me croyez pas ... lisez donc :

1. http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2015/05/19/le-blog-de-la-tribune-qui-incite-a-mourir-pour-l-islam-267303.html

2. "La mort dans la voie de Dieu est notre désir suprême."

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 22/05/2015

Ce que les auteurs de certains commentaires ne veulent pas voir, malgré les excellentes remarques de @R. Affoltern, c'est que la défense nationale doit être adaptée aux risques d'aujourd'hui. Réorienter les dépenses de l'armée ne veut pas dire réduire ses capacités de réagir, au contraire. Il ne faut pas prêter à toutes les personnes qui demandent une bonne utilisation de l'argent des contribuables - et au soussigné - la volonté d'affaiblir notre Pays !

Écrit par : Christian van Singer | 22/05/2015

Les commentaires sont fermés.