01/09/2014

Beznau : inquiétant anniversaire

45 ans, ça suffit! Cessons de jouer à la roulette russe avec des centrales nucléaires !
Aujourd’hui, le réacteur de Beznau I atteint 45 ans d’activités. C'est la plus vieille centrale nucléaire au monde. Il faut la fermer sans délai.

beznau1.JPGDes responsables des Verts suisses et argoviens ont tenu un point presse devant la centrale nucléaire de Beznau pour demander sa mise hors service immédiate. La plus vieille centrale nucléaire au monde fait courir un risque inacceptable aux être humains et à l’environnement.
Le maintien de centrales nucléaires dans un état de vétusté avancé, sans date-butoir de fin d’exploitation et soumises à la responsabilité d’une autorité de surveillance nucléaire laxiste, ne constitue pas seulement un grave danger, elle retarde aussi l’indispensable tournant énergétique. Une augmentation de l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables permettent de remplacer sans problèmes Beznau 1 et 2 ainsi que Mühleberg.

Ces vieilles centrales ne pourront jamais être mises à un niveau technique correspondant aux exigences de sécurité actuelles, tout comme un téléphone des années 60 ne peut être transformé en portable. Plutôt que de consacrer 700 millions de francs à la réhabilitation des structures existantes, comme elle l’a annoncé, AXPO ferait mieux d’investir ces sommes dans l’arrêt définitif de la centrale de Beznau et dans les énergies renouvelables.

La liste des défauts connus de la centrale de Beznau est longue :

  • Alimentation électrique de secours et système de refroidissement d’urgence insuffisants
  • Risque en cas de catastrophe aérienne, car l’enveloppe extérieure de 70 à 90 cm est trop fine
  • Protection contre les tremblements de terre et les inondations non garantie
  • Corrosion de l’acier de l’enceinte de confinement primaire

Sans sortie du nucléaire, pas de tournant énergétique :
L’inspection fédérale de la sécurité nucléaire IFSN elle-même demande des durées d’exploitation maximales contraignantes pour les centrales suisses. Le Parlement doit maintenant répondre à cet appel et limiter la durée de vie de ces centrales. Faute de quoi, les Verts iront devant le peuple avec l’initiative "Sortir du nucléaire".

Commentaires

Merci pour cet article. Je suis tout à fait d'accord sur le fait qu'il serait plus sage d'investir dans l'énergie renouvelable plutôt que de faire de grande dépense à essayer de remettre sur pied une vielle centrale nucléaire qui pourrait s’avérer être dangereuse au final.

Écrit par : Annuaire suisse | 01/09/2014

Quand on voit le ramdam mené par les écologistes et autres environnementalistes s'insurgeant contre tout projet grignotant l'écosystème comme actuellement la construction d'un barrage dans les gorges du Tarn ceci laisse aussi à réfléchir !

Écrit par : lovsmeralda | 01/09/2014

J'ai longtemps estimé qu'il était possible de sortir du nucléaire mais je dois bien déchanter. Autant la gauche, que les écologistes ainsi que les organisations environnementales émettent des oppositions aux projets hydrauliques. Donc ce que l'on perçoit dans l'opposition au nucléaire c'est uniquement de pousser les ménages à devenir autonomes au réseau, d'où la nouvelle unité d'énergie électrique "les ménages". Tous les anti nucléaires savent parfaitement que les énergies renouvelables solaires et éoliennes ne sont que partielles et instables et qu'elles doivent être continuellement supportées par une énergie continue qui peut être nucléaire, hydraulique ou thermique (charbon ou gaz). En s'opposant à l'hydraulique nous en viendrons donc, comme en Allemagne. à devoir construire ou importer du thermique charbon. Aujourd'hui il faut informer le peuple et voter en connaissance de cause.
Au vu de ce qui se présente il faut arrêter de se leurrer, nous ne parviendrons jamais à sortir du nucléaire de cette manière, c'est impossible.

Écrit par : Christian Favre | 02/09/2014

"Faute de quoi, les Verts iront devant le peuple avec l’initiative "Sortir du nucléaire"."

Il faut d'abord informer puis voter

Sortir du nucléaire est une option qui était possible mais avec un immense effort de toutes parts:
Au niveau financier en sortant, comme il a été fait pour les banques, des dizaines de milliards de frs, d'où ? Bonne question
Au niveau justement des verts et de l'ensemble des écologistes pour qu'ils acceptent de nouvelles installations hydrauliques importantes, y compris de nouveaux barrages qui auraient alors également l'avantage de remplacer la disparition progressive des glaciers, de réguler les crues ainsi que de créer des réserves d'eau potable et...de l'électricité. D'une augmentation de production électrique ainsi que du pompage-turbinage indispensable aux énergies renouvelables dépendantes de la météo.
Au lieu de prendre le problème par le bon bout càd d'abord engager le potentiel financier à augmenter considérablement l'hydraulique, seule source d'énergie électrique stable renouvelable, non, on pratique la politique de l'arrosoir avec les subventions et l'on n'en finit pas de gaspiller l'argent public dans des études foireuses, 10 millions par exemple pour une étude de vent....
Dans le même débat sur "LesObservateurs.ch" Jean-François Dupont, signale que le % hydraulique encore possible n'est que de 5%... Si ce chiffre est exact, alors la sortie du nucléaire sans compensation thermique (charbon et gaz) est impossible, c'est clair. J'ai cependant quelques raisons de douter de ce chiffre, en effet on m'a transmis un rapport sur le potentiel hydraulique du canton de Vaud et j'ai constaté que les chiffres de production des 2 centrales projetées sur le Rhône, dans le Chablais, étaient nettement inférieurs à ceux donnés par les entreprises. Bref cela demanderait peut-être de confronter quelques avis de spécialistes sur cette question.
Au niveau de l'hydraulique, faute de vision au DETEC, on a dépensé des milliards pour augmenter la puissance (Grande Dixence) et non la production. Comme on le voit ce fut une erreur puisqu'aujourd'hui il y a excédent d'électricité en Allemagne, autant solaire/éolien que thermique.

Bien sûr on va également mettre aussi les économies d'énergies dans la balance et là encore je constate qu'elles se focalisent essentiellement au niveau des ménages (voir dernier bulletin de (l'OFEN). Et donc en même temps on se réjouit de l'augmentation de cadence des trains, des petits trains qui montent et descendent nos montagnes, des téléphériques et...de l'augmentation du nombre d'entreprises et de production et de l'augmentation des constructions et de la population. ça fait beaucoup.

Le nucléaire n'assure pas l'autonomie énergétique d'un pays, toutefois il me paraît que le combustible pose moins de problème d'approvisionnement que du charbon. Reste le sempiternel problème des déchets...
Au cours de la Seconde Guerre mondiale, pratiquement l'entier de l'énergie italienne dépendait du charbon allemand traversant le Gothard. Cela montre bien à la fois la dépendance de l'Italie à la fois à l'Allemagne et à la Suisse pour le passage. Ce qui démontre que politiquement tout doit être entrepris pour rendre le pays parfaitement autonome en énergie.

Mais peut-on être encore optimiste quant à l'autonomie énergétique lorsqu'on apprend qu'au Grison l'assemblée communale de la Punt a refusé la construction d'une nouvelle installation hydraulique parce qu'elle aurait eu le malheur de déranger les hôtes de la vallée sauvage: des gypaètes barbus. Un barrage, une conduite forcée et un bâtiment dérangent maintenant les oiseaux... jusqu'à ce jour on pensait plutôt aux poissons pour l'hydraulique et aux oiseaux pour les éoliennes...Pour compléter on attend une opposition à des éoliennes pour cause de dérangement des poissons..

Comme on le voit il reste sérieusement à informer sur cette question et de mon côté je serais très curieux, chiffres à l'appui, d'apprendre comment on va sortir du nucléaire sans hydraulique et sans charbon. Pour rappel il s'agit de remplacer 25 000 millions de kWh nucléaire. Le million de kWh étant me semble-t-il la meilleure unité pour cette question.

Écrit par : Christian Favre | 03/09/2014

@Monsieur Singer avec tout le respect que je vous dois,je sens malgré moi comme une forme de menace non pas de la part des centrales nucléaires mais en rapport avec la dernière phrase ou vous faites mention d'un référendum me trompe-je ?
Et si toutes les centrales sont fermées qui devra s'éclairer à la bougie? le Cern ou les consommateurs ces derniers consommant beaucoup moins que le premier ?
Très belle soirée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovsmeralda | 03/09/2014

Lovsmeralda pose une très bonne question

Monsieur van Singer dites-nous exactement, chiffres à l'appui, quelle sera l'énergie de base qui remplacera les 25 000 millions de kWh (chiffre qui va probablement augmenter avec les années) lorsque nous aurons 1 mois de pluie (ne me dites pas que cela n'arrive jamais...) et un peu de vent...
Ce ne sera fort heureusement pas le charbon (CO2)
Ce ne sera pas le gaz (CO2)
Et ce ne sera non plus pas l'hydraulique puisqu'il paraît, selon les écologistes que presque tout est déjà turbiné (faux à mon avis)

Lovsmeralda pense aux bougies.

Donc on voit que ce qui va manquer c'est une énergie stable, donc ce ne sont pas le solaire et les éoliennes qu'il faut encourager, mais par exemple:
- le bio-gaz
- la pyrolyse du bois (gaz)
- la géothermie

là nous avons affaire à des énergies dépendantes de notre volonté et non de la météo

Cependant il y aurait aussi le moyen de transformer solaire et éolien en énergie contrôlable et non instable, c'est de passer par l'hydrogène. Donc au lieu d'injecter dans le réseau on fabrique de l'hydrogène. On peut imaginer un système mixte injection/hydrogène

Tout cela est envisageable mais avec de gros moyens financiers

* * *

En fait l'erreur a été commise au tout début du nucléaire, puisque à ce moment précis la Suisse était entièrement alimentée par de l'hydraulique. Si nous avions continué tranquillement et progressivement, chaque année avec l'hydraulique, je suis quasi certain qu'aujourd'hui la question se poserait tout autrement, elle ne se poserait même pas tant la Suisse est un pays idéal pour être autonome en énergie.

Et à propos de votation je ne vois pas pourquoi elle ne se fait pas automatiquement, vu l'importance du sujet, mais attention aux illusions et faux chiffres de prédiction.

Écrit par : Christian Favre | 04/09/2014

Oups désolée pour l'erreur concernant votre nom Monsieur Van Singer mais cette* satanerie *de chauffage au sol me transforme malgré moi en missile atomique et c'est peu dire!

Écrit par : lovsmeralda | 04/09/2014

"tant la Suisse est un pays idéal pour être autonome en énergie".

plus exactement: "tant la Suisse est un pays idéal pour être autonome en électricité".

difficile effectivement pour le moment de remplacer l'importation de carburant pétrole et de gaz.

Écrit par : Christian Favre | 04/09/2014

Ce qui frappe dans le blog de M. van Singer c'est l'ouverture au dialogue, au débat. Manifestement, et je fais le parallèle avec l'histoire suisse, les Suisses en sont totalement incapables alors que l'on attendrait des universitaires, autant ingénieurs dans le débat présent qu'historiens, à vraiment avoir le courage de débattre DéMOCRATIQUEMENT ! Or il n'en est rien et nous aimons tant faire la leçon de démocratie aux Français... Désolé, mais aujourd'hui encore, c'est bel et bien en France et non en Suisse qu'ont lieux des débats ouverts et démocratiques.

Eh oui ..

Écrit par : Christian Favre | 04/09/2014

@Christian Favre voici ce qui a été répondu par un ancien Universitaire: si vous posez une question intelligente n'attendez aucune réponse en retour
Sans doute qu'étant tellement habitués aux théories et logiciels on sait que ces derniers n'élaboreront que des problèmes quand aux solutions elles sont toujours du ressort de l'humain et nos question sortant de l'ordinaire peut-être qu'ils doivent compulser des livres les seuls qui étaient basés sur la logique humaine
On l'a vu avec les premiers logiciels en astrologie remplis de gaffes et non adaptés aux situations de l'époque ,il fallait refaire tous les calculs
Car ce qui est bon pour un et c'est valable pour tous les domaines ne l'est pas automatiquement pour tous
C'est peut-être cela qui permet de différencier un Monsieur tout le monde de la classe Scientifique
Mais pour qui a toujours vécu entouré de ces Messieurs,ils sont adorables tellement ingénus qu'ils sont pour la plupart il suffit d'avoir connu celui qui avait inventé le problème de la baignoire à trous pour toutes les Primaire d'un canton de Romandie
Hergé lui avait su capter leur personnalité avec son Professeur Tournesol/ rire
Toute belle journée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovsmeralda | 05/09/2014

Remercions tout de même Monsieur Van Singer qui laisse malgré tout son blog ouvert
Non sans ajouter quelques fleurs cueillies dès l'aube m'ayant confié qu'un logiciel n'est que le représentant légal de la bétise humaine et qu'auparavant les scientifiques avaient pris en otage la science pour rendre service aux humains alors qu'aujourd'hui c'est l'inverse et surtout pour leur compliquer de plus en plus l'existence
Bonne journée Monsieur Van Singer

Écrit par : lovsmeralda | 05/09/2014

Déposer un texte pour montrer et démontrer son opposition au nucléaire est une chose, débattre et expliquer, chiffres à l'appui, la possibilité de se passer du nucléaire sans énergie stable, sans hydraulique supplémentaire en est une autre, manifestement plus laborieuse.
Moi j'attends la démonstration et si elle est vraiment plausible, j'y souscrirai volontiers, mais j'attends.

Écrit par : Christian Favre | 05/09/2014

les anti nucléaires n'ont rien à proposer en échange sinon de belles paroles comme les pesticides Bio qui eux sont aussi pesticides que d'autres
Jouer avec et sur les mots voilà le nouveau jeu de société auquel tout le monde est invité

Écrit par : lovsmeralda | 05/09/2014

on n'est pas obligé d'imiter Dame Merkel qui aujourd'hui voit son pays contraint d'importer du charbon en provenance des USA
Et ce d'autant que tout parent qui se respecte doit interdire tout effort physique aux enfants ,je pense à l'exercice qui était réservé souvent à de très jeunes enfant comme porter des seaux à charbon
Et je vois mal de nombreux parents aussi maniaques qu'un volcan qui nettoie tout sur son passage afin de régénérer l'environnement ,mettre des papiers dans l'appartement pour protéger des poussières tout les meubles et tapis lors du passage annuel du ramoneur
Car prévoir c'est aussi instruire des mauvais côtés et seuls les séniors qui eux ont de la mémoire peuvent témoigner d'un monde qui avec le recul doit paraitre aussi irrationnel que celui demandé par les écologistes
Surtout que nous avons aidé la science à progresser grâce aux maux des divers matériaux avec tous les enfants jouaient et vouloir revenir en arrière c'est carrément détruire tout envie de survie aux humains de demain
Déjà que la vie n'offre aucune échappatoire il n'est nul besoin de lui faciliter le travail

Écrit par : lovsmeralda | 12/09/2014

Je ne suis pas d'accord avec la teneur de votre message.

Beznau est une centrale extrêmement fiable.

Elle peut tenir encore un siècle, si on prend soin de faire les maintenances et les contrôles.

A part ça, que supposez-vous et que proposez-vous pour remplacer les watts et les ampères qu'elle produit, bien entendu "rapidement" et "efficacement"?

Laissez svp de côté vos éoliennes, vos panneaux solaires, votre géothermie et vos autres "géo-trouvetout" solutions.

C'est aujourd'hui que vous voulez la fermer, cette centrale?
Alors c'est hier soir qu'il faut trouver l'alternative.

Y a pas photo!

A part mettre deux pullovers et cuire vos aliments au charbon ou au gaz, vous n'avez strictement rien à proposer pour passer l'hiver en mangeant autre chose que du pain rassis!

Écrit par : Fabiano Q | 18/09/2014

Fabiano Q n'a pas tort.

Écrit par : annuaire | 19/09/2014

Les chinois parlent même d'érosion éolienne et quand on voit les tempêtes Cévenoles transformées en éboueurs municipaux pour enfin débarrasser des berges emplies d'arbres ayant favorisé l'érosion des rives pour mieux noyer des villages entiers , quand on a dit aux Verts qu' il faut d'abord privilégier la nature humaine avant de contraindre dame nature à se plier à leurs désirs ,le ciel aura lui montré la justesse du raisonnement d'une grande partie de l'électorat ou comment le cosmos qui lui a l'art et la manière de régler ses problèmes oblige des Responsables de Communes à prendre leur destin en mains propres et non le laisser aux mains de partis doux rêveurs et utopistes
Les écologistes détestent abattre des arbres, la nature l'a fait pour eux et tous seront dans le bain des impôts à payer en sus pour venir en aide aux victimes

Écrit par : lovsmeralda | 19/09/2014

Tiens, il faut marquer cela d'une pierre blanche : un commentaire de lovsmeralda avec lequel je suis bien d'accord...
Cela dit, les Valaisans viennent de refuser les crédits nécessaires à la réfection des digues du Rhône. Cela ne me dérange pas, ils ont des arguments, mais comment se fait-il que cela sorte seulement maintenant ? Les limites de notre système...

Écrit par : Géo | 19/09/2014

@Géo cela tient plutôt du miracle non? rire

Écrit par : lovsmeralda | 19/09/2014

Sais pas. Je n'irais pas jusque là...et puis vous êtes parfois difficile à décrypter.

Écrit par : Géo | 19/09/2014

@Géo je vous le concède et sans doute ayant acquis tres jeune le langage codé de nos grands parents pour cacher les secrets familiaux ,je dois les utiliser sans m'en rendre compte et n'étant pas internaute à cent pour cent je me dépéche pour mieux me consacrer à ce qui me touche de très près
Ce d'autant que je ne peut pour x raisons rester assise plus de 5 minutes
Mais je vous rassure ayant eut la chance de vivre en milieu militaire je ne suis pas rancunière car ceux du Régiment 8 ont su nous montrer ce qui était ou pas essentiel pour bien vivre et surtout à différencier très vite les vrais amis sur qui l'on peut vraiment compter des faux qui ne savent que blablater /rire
très belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 19/09/2014

C'est sûrement cela. J'appartenais au régiment 5, plus précisément à la cp gren mont 5. C'est probablement pour ça que l'on ne peut se comprendre...

Écrit par : Géo | 20/09/2014

@Géo c'est vrai entre l'Infanterie et les Grenadiers la différence est énorme,les uns tirent plus vite que les autres
Sans doute étiez vous à Losone endroit réputé pour tête dures ? /rire
Très belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 20/09/2014

Désolé de ne pas pouvoir répondre au fur et à mesure aux remarques et questions de Géo, lovsmeralda, C. Favre et alii, mais je n'ai pas toujours le temps d'alimenter ce blog. Ce sont souvent les mêmes questions qui reviennent, même si la situation sur le marché de l'électricité a fortement évolué ces dernières années. Il y a 5 ans on craignait une pénurie et les électriciens suisses planifiaient la construction de 3 grandes centrales nucléaires. Depuis il y a eu, entre autres, Fukushima, la crise économique de plusieurs pays européens, la baisse du prix qu'on y paye pour pouvoir émettre du CO2, l'extraction massive du gaz de schiste aux USA et l'exportation le leur charbon à bas prix vers l'Europe où on a ouvert de nouvelles centrales au charbon et réouvert de vieilles, la mise en veilleuse de plus de 150 centrales au gaz, la baisse du coût de l'électricité solaire et l'augmentation de production d'électricité d'origine renouvelable, les mesures pour moins gaspiller l'électricité qui commencent à porter leurs effets. En quelques années le marché européen de l'électricité est devenu fortement excédentaire. En Suisse la quantité d'électricité produite par les nouvelles renouvelables augmente plus faiblement qu'ailleurs, mais elle a déjà dépassé la production de Mühleberg et plus de 20'000 installations attendent d'être mises en service ces prochaines années. Le Conseil fédéral explique, dans des documents très complets, que les 25'000 millions de kWh produits par les centrales nucléaires peuvent être remplacés à la fois par 24'000 GWh produits par de nouvelles renouvelables, à la fois par 23'000 GWh d'économies... Personne ne dit que ça ne va rien coûter, mais à terme ce sera plus avantageux pour l'économie suisse que recourir aux non-renouvelables, que ce soit le nucléaire, le charbon ou le gaz. De nombreux rapports le montrent clairement. Ce serait surtout nettement moins cher que subir les conséquences d'un accident nucléaire majeur. Je rappelle que le coût de Fukushima au Japon est estimé à plus de 100 milliards de francs, alors même que les vents ont évacué vers l'océan la majorité de la radioactivité dégagée. Je ne peux pas répondre ici en détail à chacun, mais j'invite les personnes intéressées à consulter la statistique suisse de l'électricité sur
http://www.bfe.admin.ch/themen/00526/00541/00542/00630/index.html?lang=fr&dossier_id=00765 et les pages consacrées à ces thèmes sur le site de la confédération, sur www.verts.ch, www.greenpeace.ch, www.sortirdunucleaire.ch etc. Bonne lecture !

Écrit par : Christian van Singer | 25/09/2014

Vous qui êtes tant contre les nouveautés "made in switzerland", jetez donc un coup d'oeil pour voir où nous en sommes à l'UNEXPO (Université Polytechnique): nous passons en vitesse supérieure pour la fabrication du prototype de générateur électrique! Et dire que grâce à des gens comme vous la Suisse a perdu cette occasion unique! Merci...Regardez votre ami Stephen Hawking s'y intéresse, lui!
http://lesautresenergies.blog.tdg.ch/

Écrit par : Ronald Fries | 13/10/2014

Tiens donc, lovsmeralda se réveille après avoir tant critiqué une autre source d'énergie (je ne pense pas qu'il soit à la hauteur d'un Hawking)sans même avoir compris de quoi il s'agissait...
Lorsque l'on a de l'eau jusqu'au cou on commence par appeler au secours...!!!

Écrit par : Ronald Fries | 13/10/2014

Regardez ce que nous aurions pu faire en Suisse: technologie de précision, emplois, sauvegarde de l'environnement et solution de la contamination par CO2! Malheureusement c'est trop tard...le train est parti, comme toujours!
http://youtu.be/m_uLmPNLBEg

Écrit par : Ronald Fries | 13/10/2014

@Ronald Fries remarquez que mon commentaire date du mois de septembre il vous en aura fallu du temps pour réagir quand à prendre défense pour ceci ou cela seules comptent à mes yeux toutes les expériences du passé qui auront porté des fruits m'auront ainsi qu'à beaucoup d'autres permis de gravir les marches de la vie sans aucune aide de quelques proches qui soient et que je ne vivrai plus ,une vie cela suffit amplement surtout quand on a connu les dernières lampes à pétrole et les derniers Quinquets
Quand à visionner des vidéos désolée mais j'ai pas de temps à perdre je laisse cela aux scientifiques qui sont bientôt plus intolérants que les diaconesses dans les camps de jeunesse et ça rime en plus
A chacun son temps, aux suivants maintenant !
Car il n'est inscrit à nul part que je sache et dans la bible non plus qu'il fallait humilier les gens,les faire ramper pour sauver la nature
D'ailleurs depuis c'est fou comme le Cosmos s'est mis au même diapason que ceux qui handicapés doivent demander une voiture pour aller aux containers ,quelles belles avancées dans les progrès de la technologie moderne
Désolée on a connu des scientifiques qui avaient à cœur de simplifier la vie de tous les jours de tout un chacun désormais c'est plus c'est compliqué mieux c'est! le monde à l'en-vers en somme

Écrit par : lovsmeralda | 13/10/2014

@Ronald Fries de quelle planète arrivez vous? notre pays était passé au premier rang concernant les technologies modernes .On a connu la stabilité dans l'emplois
Avant l'arrivée du Web le monde vivait c'était pas le paradis mais presque
Mazette et dire qu'il aura fallu faire comprendre à du personnel soignant ,Allemands et Autrichiens que la Scientologie n'avait plus sa place après la guerre dans notre pays ,les sabrer directement auprès de la Direction pour lire pareille Aneries,excusez moi mais en lisant votre commentaire on est obligé de rire malgré tout
Les montres Swatch fonctionnent sans doute au pédalier !
A nos âges on ne se laisser plus influencer par des images et encore moins par des vidéos souvent truquées

Écrit par : lovsmeralda | 13/10/2014

Love-esmeralda: je ne sais pas pourquoi j'écris à des hurluberlus comme vous, qui n'ont pas le temps ni de lire ni de voir quoi que ce soit mais peuvent donner des avis fantastiques sur les autres! Qu'avez-vous fait de votre côté?
Quelque chose d'intéressant à présenter? Si entre le mois de septembre et d'octobre le temps vous parait aussi long, je pense que votre occupation du temps n'est pas très importante...
Mais bon, il faut de tout pour faire un monde, et Brassens a déjà tout dit sur les cons: ceux d'aujourd'hui et ceux du passé...

Écrit par : Ronald Fries | 14/10/2014

Je pense que plus personne ne lis ces commentaires, mis à part notre amie Love-Esmeralda...
Il faudrait peut-être savoir de quoi on parle avant de critiquer, baby!
Ce sont vos paroles:...qu'il fallait humilier les gens,les faire ramper pour sauver la nature....désolée on a connu des scientifiques qui avaient à cœur de simplifier la vie de tous les jours de tout un chacun désormais c'est plus c'est compliqué mieux c'est! le monde à l'en-vers en somme...

Quelle est cette rage de critiquer et de détruire ce que d'autres font en sacrifiant des années de vie pour trouver une solution à nos problèmes?
Quelle est cette rage de tout vouloir mépriser sans même savoir de ce que l'on parle?
Croyez-vous vraiment que des personnes comme vous font avancer les choses? Motivent certains à sacrifier tout leur temps libre pour sauver la planète de gens qui ne pensent qu'à la disco du vendredi et du match de foot du dimanche.
Pensez-vous vraiment qu'il n'y pas d'autres personnes qui utilisent leur tête uniquement que pour aller chez le coiffeur et ingurgiter des litres de bière?

Je n'ai en aucun cas (si vous savez lire, ce dont je commence à douter) critiqué mon pays ni son industrie, sinon uniquement sa mentalité.
Allez-vous nier que la Suisse aimerait se libérer du nucléaire?

Ne vous donnez pas la peine de répondre, je ne vais même pas lire votre éventuelle réponse, par manque de temps et c'est bien la dernière fois que je commente un blog...certainement à votre entière satisfaction!

Avez-vous des enfants? j'ose espérer qu'ils ne vous ressemblent pas et qu'ils sont sensibilisés par leur futur...

Écrit par : Ronald Fries | 14/10/2014

@Ronald Fries vous pensez vraiment que je ne vous ai pas recconnu caché derrière votre pseudo ?
Monsieur Vidal a raison de demander à ceux qui commentent sur son blog* si on en parlait * de lui transmettre leur véritable nom

Écrit par : lovsmeralda | 14/10/2014

ah ces donneurs de leçons qui sont souvent des gens divorcés ,des bénis oui oui ,ou des gens pour le monoparental et qui veulent ordonner à d'autres ce qu'ils oublient tous comme, charité bien ordonnée doit commencer par soi-même
Quand on aime vraiment ses enfants on ne se fait pas remplacer par une console !

Écrit par : lovsmeralda | 14/10/2014

Plus con impossible! Mon Facebook: Ronald Fries (et dans google aussi et c'est mon vrai nom, désolé de vous décevoir!)

Écrit par : Ronald Fries | 14/10/2014

Monsieur Fries,

La confusion de "lovsmeralda", vient probablement du fait que vous avez utilisé ma ... "marque" de fabrique : -> "Love Esmeralda".

Mais comme la dame, ne sait pas qu'il faut cliquer sur le nom, juste après : écrit par, je vous laisse imaginer les dégâts ...

Cordialement,
Victor-Liviu DUMITRESCU
(également sur facebook)

P.S. Monsieur van Singer, pardonnez mon intrusion dans le débat.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 14/10/2014

En effet ,toutes mes excuses monsieur Fries et si mes commentaires ne plaisent pas à Monsieur Dumitrescu c'est simple il lui suffit de ne pas les lire

Écrit par : lovsmeralda | 14/10/2014

"lovsmeralda", si tu veux ne pas être lue, arrête d'écrire des commentaires et invente toi une vie !

Énerver les gens c'est ton dada.

"Plus con impossible! Mon Facebook: Ronald Fries (et dans google aussi et c'est mon vrai nom, désolé de vous décevoir!)

Écrit par : Ronald Fries | 14/10/2014"

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 14/10/2014

Les commentaires sont fermés.