11/02/2013

Vous avez dit démocratie ?

Ces derniers mois, les marchands d'armes et les forces les plus réactionnaires du Parlement s'activent dans les coulisses pour empêcher qu'on puisse s'opposer par référendum à l'achat d'avions de combats, et les amateurs du sport spectacle essayent d'éviter un vote sur l'attribution d'un milliard à d'éventuels JO aux Grisons... Parallèlement, economiesuisse, l'UDC et le PLR inondent, à coup de millions, les médias de mensonges éhontés avant les votations du 3 mars !


Empêcher le peuple de se prononcer ?

Il est piquant de constater que des partis qui prétendent incarner la volonté du peuple suisse manoeuvrent actuellement pour empêcher un référendum contre l'achat d'avions de combat.

Pourtant il ne s'agit pas de peccadilles. La décision d'acheter des avions de combats pour 3 milliards de francs orienterait 3 fois cette somme pour les prochaines décennies vers des dépenses militaires de fonctionnement et de rééquipement, et priverait de 9-10 milliards d'autres secteurs de la Confédération : formation, transports, transition énergétique, agriculture, social... Le Conseil fédéral propose la création d'un fond spécial pour financer cet achat et si le Parlement le suit, cette décision pourrait être attaquée par référendum. Une majorité simple des votants pourrait bloquer par un NON cette aberration. Mais en coulisse le lobby militaire s'active pour incorporer cette dépense dans le budget ordinaire de l'armée, qui ne peut être attaqué par référendum, en le portant à 5 milliards annuels. Resterait la possibilité de s'y opposer par le lancement d'une initiative populaire, mais ce serait plus difficile de bloquer ainsi cet achat, car il faudrait réunir la double majorité du peuple et des cantons et voter OUI à l'initiative pour dire NON à l'achat, de quoi induire en erreur de nombreux citoyennes et citoyens..

De même les Verts demandent qu'on décide par votation si la bourse fédérale doit contribuer avec un milliard à d'éventuels JO aux Grisons, alors que les fonds semblent manquer pour d'autres tâches et même pour soutenir le sport populaire et chez les jeunes... Là aussi il sera difficile de convaincre une majorité du Parlement de soumettre cette décision au peuple. Comme quoi certains aiment s'en référer à la volonté populaire, mais s'évertuent à éviter des votations dont ils craignent le résultat.

Tromper les citoyen-nes ?

Quant aux objets soumis en votation le 3 mars, on assiste à des campagnes scandaleuses où economiesuisse, les dirigeants du PLR et de l'UDC essayent de tromper électrices et électeurs.

 Je ne vais pas m'attarder sur ces affiches qui essayent de nous faire croire que donner aux parents une réelle possibilité de concilier vie familiale avec vie professionnelle ou formation revient à « étatiser les enfants ». Qui va tomber dans le panneau ?

 Il manque plus de 50'000 places pour la prise en charge de plus de 100'000 enfants en bas âge, et l'on essaye de nous faire croire que tout va pour le mieux, qu'il n'y a pas de nécessité d'agir... Dites-le à tous les parents qui doivent attendre 2 ans pour trouver une place dans une crèche !
Votons OUI pour les familles !

Concernant la loi sur l'aménagement du territoire (LAT), vous pouvez lire la position des Verts sur le site www.verts.ch, je reprendrai donc ici quelques arguments des milieux agricoles : plus d'un mètre carré de terre agricole disparaît chaque seconde en Suisse, l'équivalent chaque année du lac de Bienne. Chaque habitant ne dispose plus que de 500 m2 de terres agricoles pour son alimentation, alors qu'il lui en faudrait 2500. Notre sécurité alimentaire et celle des générations futures est compromise. Les zones à bâtir inutilisées permettraient pourtant d'accueillir 1,8 millions d'habitants supplémentaires, sans compter toutes les friches industrielles qu'on pourrait reconvertir. La révision de la loi permettra de garantir un bon cadre de vie et d'offrir des produits agricoles de proximité...

On est loin de la propagande pour le NON qui essaye de nous faire croire qu'un aménagement judicieux du territoire augmenterait le prix des logements, alors qu'il est provoqué par le laisser faire actuel, la thésaurisation des zones à bâtir et la spéculation foncière.
Votons OUI à la LAT !

Mais le sommet de la désinformation est atteint dans la campagne contre l'initiative Minder. Plus de 8 millions de francs sont dépensés par economiesuisse pour défendre les privilèges de quelques centaines de prédateurs. Seuls les dirigeants qui se soucient d'avantage de leurs profits que du succès de leur entreprise sont visés par l'initiative. Elle interdit clairement les parachutes dorés et le paiement d’avances pour les top-managers, elle donne aux actionnaires le pouvoir de déterminer le montant global des rémunérations du conseil d’administration et oblige les caisses de pension à voter dans l'intérêt de leurs assurés. Elle prévoit enfin des sanctions en cas de non respect de ces dispositions. Autant de motifs pour voter OUI. Comment peut-on affirmer qu'elle nuirait aux PME ? Qu'elle représente une menace pour notre économie ? Pas besoin de prendre une loupe. Il suffit de lire le texte de l'initiative Minder pour se convaincre qu'un OUI s'impose !

 

 

 

Commentaires

@Monsieur Singer et qui ouvre grand ses portes à notre pays aux multiples sectes qui pullulent avec pour seuls buts de jeter l'opprobe sur ce que vous achetez ,mangez,jetez tous les jours et même sur l'argent gagné en travaillant ? ce qu'elles détestent par dessus tout ? sans doute pas l'UDC
Oui elles détestent le mot argent sauf celui qui parle d'héritages là elles sont les prrmières à courir comme des lièvres sur les grèves du Mont Saint Michel!

Écrit par : gavroche | 12/02/2013

@gavroche. Pouvez-vous m'expliquer votre commentaire? De quelles sectes parlez-vous? Qui jette l'opprobre sur l'argent gagné en travaillant? Quel est le rapport entre vos divagations et ce que j'affirme dans ce commentaire ou d'une façon plus générale quel rapport entre votre commentaire et mes actions ou mon engagement?

Écrit par : Christian van Singer | 12/02/2013

@Monsieur Singer je ne remets pas en cause vos propos excepté peut-être que l'UDC serait responsable de nombreux maux qui sont eux secondaires aux mouvances sectaires qui existent dans notre pays depuis la fin de la guerre.Et revenant par vagues successives . Si on devait les dénombrer et témoigner du syndrome de Stokholm développé chez de nombreuses victimes ayant mis plus de 60 ans pour enfin comprendre de qui elles dépendaient vraiment une journée à elle seule ne suffirait pas.
Je tenais spécialement à souligner le fait que l'UDC n'est pas à mettre à l'index pour un monde qui se cherche une ouverture et qui ne fait que tourner en rond.Entre partis vous n'arrivez même pas à être sur la même longueur d'ondes ce n'est pas une critique mais une constatation!
Concernant les critiques émises au sujet du travail,du salaire gagné et des interdits nombreux comme celui de trop manger pour ensuite gaspiller par des détracteurs qui n'ont cure eux que de chasser des gens de leurs terres pour y loger des animaux ,ces gens là sont encore bien plus dangereux que l'UDC.En fait a peu de chose près on croirait revivre cette époque pourtant bien cachée grâce à l'Anschluss.
On ne remerciera jamais assez les grands patrons ,Nestlé et bien d'autres de l'époque qui avaient senti les âmes rebelles qui ne resteraient plus jamais la bouche close par peur de la délation et qui leur ont offert en retour toute leur confiance ,car la délation à elle seule symbolise le système sectaire le plus abject qui soit.Et qui jusque dans les années 54 perdura dans notre pays grâce à l'extrême droite qui n'a rien a voir avec l'UDC .Que je sache l'UDC n'interdit rien excepté de ne pas rouler les Suisses dans la farine!
Quand aux olympiades il faut rester doublement vigilent on le sait depuis Sault Lak City,les sectes s'engouffrent dès les premiers visiteurs,la même chose lors d'exposition nationale.On l'a vu avec Expo 02 ,la filière Bulgare prenait racine avec les nombreux maux qu'elle engendra sans compter les faux certificats médicaux offert par de faux médecins venus de l'Est

Écrit par : gavroche | 12/02/2013

"Vous avez dit démocratie?... Bravo! La question est pertinente!

Pourtant, cette même question devrait être posée dans tous les cas et à tous les partis.
Oui, à TOUS, vraiment tous! Ils utilisent tous les possibilités, les failles et les zones floues des lois lorsqu'elles leur apportent avantages. Et ce, même si l'esprit de la loi est totalement bafoué.
Il se trouve que, cette fois-ci, ce n'est pas à l'avantage des Verts.
Mais patience! C'est chacun son tour et celui des Verts reviendra.

Dans votre billet, vous parlez de cas au niveau fédéral. À des niveaux inférieurs, cantonaux ou municipaux, votre parti n'est pas en reste, loin s'en faut!
Actuellement, il est même deux de vos "adeptes" (sic) qui se font imprimer "génie" sur le front ou "courage" sur la poitrine... D'accord! Ces dérapages carnevalesques sont de saison. Mais sont-ils démocratiques? La question se pose. Les deux clowns sont des représentants des citoyens. Sans avoir été élus, ces représentants ne seraient en aucun cas sur la photo ou alors à titre totalement privé, ce qui n'est pas le cas ici. Ils utilisent leur statut afin de se faire mousser personnellement... Et ne me dites pas que c'est pour la bonne cause!... Alors, vous avez dit démocratie?

Je sais, les "crasses" des deux "paillasses" ne sont pas de même niveau que les trupitudes utilisées à l'avantage de "nos" avions!
Sachez que les grandes conneries débutes souvent par des petites. Et les deux Verts n'en sont pas à leurs coups d'essais!... Avec des grandes et des petites turpitudes! Parmi les grandes, deus exemples: la multitude des casquettes passées et actuelles du "génie" et son salaire parmi les plus élevés de Suisse pour le poste, malgré la situation catastrophique des finances de "sa bonne Ville". Les citoyens ont-ils le droit de s'exprimer à ce sujet? Pardon?... Ah, d'accord ce n'est pas la mêm chose... Bien sûr, vous, vous n'avez pas dit démocratie!

En politique, on en revient inlassablement à la parabole de la paille et de la poutre.

JCB / alias Baptiste Kapp ou Père Siffleur

Écrit par : Baptiste Kapp | 12/02/2013

Monsieur Christian van Singer, vous êtes physicien donc chargé du doute académique. Mais aussi homme politique, de couleur verte, au discours noir et disons pas du tout académique. Comme Jean Ziegler le disait, il faut exagérer pour se faire entendre. Comme lui vos synthèses n'ont rien à voir avec une analyse académique. Vous savez que les décisions émotionnelles n'ont rien de bon pour ce que vous appelez le peuple, et vos discours abusent de cette faiblesse des autres. Vous traitez de menteur trop facilement vos collègues. Vous détestez trop ridiculement les patrons. Mais alors que voulez-vous en fin de compte en vous acharnant contre tout ce qui fait la richesse de la Suisse: ses entreprises petites et grandes, la souveraineté des cantons, la bonne fortune des uns et des autres, l'abondance de l'énergie. Vraiment pourquoi voulez-vous ralentir l'économie, abaissez revenus et salaires, brûler notre fourmillière? Les lois en votation le 3 mars sont compliquées, le fait que vous soyez pour me fait voter contre. Les gens soucieux du bien commun y ont relevé trop d'articles pervers pour les accepter.

Écrit par : Hervé de Rham | 17/02/2013

@de Rahm. Monsieur, vous n'avez pas dû lire l'initiative "Minder". Vous auriez constaté que cette initiative, que je soutiens, veut donner la possibilité aux actionnaires de fixer le montant global des rémunérations des dirigeants des sociétés, qu'elle abolit les parachutes dorés, du genre de celui qui vient de s'accorder M. Vasella qui touchera 10'000 francs par jour pendant 20 ans comme cadeau d'adieu, les primes à la débauche, les primes touchées lors de la vente ou de l'achat de sociétés... Toutes ces mesures, loin de ralentir l'économie, abaisser revenus et salaires, comme vous le sous-entendez dans votre message, favorisera un essor harmonieux de notre économie et permettra uniquement aux actionnaires de freiner quelques dirigeants rapaces... Vous me prêtez des idées et des intentions qui ne sont pas les miennes, comment comprendre ces attaques infondées et hargneuses? Quels intérêts défendez-vous?

Écrit par : Christian van Singer | 17/02/2013

s'ils ne savent pas quoi faire ces réactionnaires qu'on les oblige à faire du porte à porte auprès des personnes trop mal en point pour courir avec leurs sacs poubelles à la recherche de containers.Actuellement notre pays sent plutot le souffre de l'extrême droite-gauche qui ne sait plus quoi inventer pour diffuser une atmosphère dictatoriale
Qu'ils fassent leur Armée ,ensuite seulement on les prendra au sérieux et sans avoir accompli leur service obligatoire comment peuvent -ils être parlementaires? beaucoup de Suisses aimeraient comprendre!
ah oui nous sommes en démocratie mais on ne savait pas qu'elle était à sens unique réservée aux seuls partis gauchistes et les plus antidémocrates

Écrit par : lovsmeralda | 18/02/2013

Monsieur Van Singer,

Vous répondez à Monsieur de Rahm. Vous n'êtes pas d'accord avec son commentaire. Très bien!... Vous avez raison de défendre vos opinions.

Mais, devrais-je en conclure que vous ne contré en rien celui que j'ai moi-même laissé du fait que vous êtes entièrement d'accord avec ce que je dis?

JCB / alias Baptiste Kapp ou Père Siffleur

Écrit par : Baptiste Kapp | 19/02/2013

Bien entendu, il faut lire "... que vous ne CONTREZ en rien..."

Écrit par : Baptiste Kapp | 19/02/2013

L'achat des avions Gripen vous reste en travers de la gorge mais, etonnament, les achats de panneaux solaires chinois ne vous gêne pas ! Certe, les Khmers Verts (succursale du PS) sont contre l'armée suisse en Suisse mais approuveraient certainement une armée d'occupation étrangère sur notre territoire et, si possible, d'un pays socialiste ! Je propose un service militaire obligatoire pour tous dès l'âge de 20 ans et même pour les jeunes étrangers qui ne veulent pas se naturaliser dans le but d'éviter de servir. Créons une légion étrangère suisse.

Écrit par : octave vairgebel | 21/02/2013

L'achat des avions Gripen vous reste en travers de la gorge mais, etonnament, les achats de panneaux solaires chinois ne vous gêne pas ! Certe, les Khmers Verts (succursale du PS) sont contre l'armée suisse en Suisse mais approuveraient certainement une armée d'occupation étrangère sur notre territoire et, si possible, d'un pays socialiste ! Je propose un service militaire obligatoire pour tous dès l'âge de 20 ans et même pour les jeunes étrangers qui ne veulent pas se naturaliser dans le but d'éviter de servir. Créons une légion étrangère suisse.

Écrit par : octave vairgebel | 21/02/2013

Les commentaires sont fermés.