15/09/2011

Triste journée pour la démocratie Suisse

Mercredi au Conseil national, UDC, PLR et l'aile droite du PDC, unis comme jamais, ont décidé d'augmenter de 700 millions le budget de l'armée pour acheter des avions de combat, et de soustraire cette décision à toute votation populaire !
Ces 700 millions manqueront à la formation, aux infrastructures, au social...
Cette majorité conservatrice refuse de voir que le monde a changé. Qu'avions de combats et chars ne nous permettront pas de lutter contre les attaques informatiques, contre le terrorisme, contre les inégalités croissantes dans notre pays et entre le Nord et le Sud !

Commentaires

Pas démocratique vraiment ? Et bien 150.000 mille personnes au minimum sont attendues au meeting de Sion ce weekend avec pour but d’admirer les points chauds des démonstrations que feront les trois prétendants au nouvel avion de combat ! Cela vaut bien une initiative, mais en faveur de l’armée, soit la majorité du peuple qui vote depuis 20 ans en faveur de celle-ci !

Écrit par : Steeve | 15/09/2011

Que se serait-il-passé, en 1939, si la Suisse avait été catholique?
On lit sur internet

Écrit par : menoux claude | 15/09/2011

Très bonne finalité, Merci M. Ueli Maurer d'avoir su maintenir le cap, malgré toutes les manipulations et brimades subies ces 2 dernières années.

A n'en pas douter, comme sait toujours le faire les UDC; anticiper, c'est dans quelques petites années, que nous allons nous rendre compte du bien, de l'utile et de la nécessité de cette décision
Il n'y a pas que les centrales nucléaires dans la vie, en ce moment tout va mal en Europe et le pire est à venir, alors mieux vaut prévenir ces risques-là en priorité.

Écrit par : Corélande | 15/09/2011

"Triste journée pour la démocratie Suisse"

Ah bon? Quand les élus prennent d'autre chemin que la majorité le souhaite ca n'a pas l'air déranger (notmement l'immigration, UBS, etc...)

Par contre de voir que cete argent ne va pas dans la formation vous saurez très bien que cet argent ne sera simplement pas là. Preuve en est, est que des 12 milliard du Budget de l'armée des années avant 2000, ont été réduit à 4,3 milliard. Et le résultat? Les gens peine quand même de plus en plus à boucler leur fin de mois.

Et entre nous, quand on regarde combien ont couté aux pays quelque dimplomé du secteur de la finance, eh ben on se dit que la formation de quelques pilotes de chasse n'ont rien à leur envier... Alors formation, formation... c'est bien joli sur du papier mais certains avec leur théorie coute cher aussi au pays!

Écrit par : DdD | 15/09/2011

L'UDC qui se veut défenseur des suisses en prônant le vote sur tout et n'importe quoi est devenu frileuse ! Je croyais que les suisses n'étaient pas des imbéciles et ne se trompaient jamais !!

A part ça, rien de crédible sous le soleil. 100'000 bidasses ne valent rien contre quelques dizaines de milliers de soldats professionnelles. Et se battre contre qui ? l'Otan ?
Apparemment, il n'y a aucune stratégie claire, on peut penser qu'on veut entretenir une armée pour le folklore au détriment d'une défense adaptée au 21eme siècle.
Restons vigilant, des fois que les savoyards ou les autrichiens nous attaquent!

Écrit par : roket | 15/09/2011

"Restons vigilant, des fois que les savoyards ou les autrichiens nous attaquent!"
"Et se battre contre qui ? l'Otan ?"

C'est clair qu'avec des discours pareils, on ne peut pas s'attendre à avoir des stratégies claires...

Certain, ca fait 10 ans qu'ils mettent des bâton dans les roues de l'armée, bloque n'importe quel budget, dès que le mot "armée" est écrit c'est le branle bas de combat... Et ensuite s'étonne qu'il n'y a rien de crédible...

Je me réjouis de voir quand ceux qui veulent une armée de professionel, l'auront et qu'il verront que ca coute bien plus cher et que là, ils seront obligé de payer.

D'ailleurs l'histoire récente le prouve, ce qui bloque les armées occidental en Irak ou Afghanistan, c'est exactement ce que certains qualifient ici d'obsolète.

Ce sont des mitrailleuses, des explosifes et des Kalachnikov qui ont 20 ans qui canardent les armées occidental. Ce n'est pas des outils d'armées professionels...

Écrit par : DdD | 15/09/2011

Un grand comique, M. van Singer ! Quand le PS, les Verts (libéraux ou non) et une partie du PDC votent pour la sortie du nucléaire, il chante la victoire de la démocratie. Quand les partis de gauche s'allient avec leur ennemi absolu, l'UDC, pour couler la 11e révision de l'AVS, c'est toujours une victoire de la démocratie. Mais alors, quand M. van Singer se trouve démocratiquement du côté des perdants, il déclare que la démocratie suisse se meurt. Voilà une conception bien totalitaire de la démocratie !

Écrit par : Daetwyler | 15/09/2011

@ Daetwyler, Steeve & Co : n'avez-vous pas compris, ou faites-vous semblant de ne pas comprendre que ce qui est déplorable, c'est que tous ces partisans des votations populaires se sont arrangés pour empêcher toute votation sur l'achat d'avions de combat ??? !!!

Écrit par : Christian van Singer | 15/09/2011

Cela démontre que la droite est plus habile que les Khmers Verts ! Le peuple sait que la gauche a, comme unique but, la suppression de l'armée ! Moi je préfère une armée suisse en Suisse, la gauche ne s'offusquerait pas de voir une armée étrangère chez nous ! La question est : Quand y aura t'il un grand défilé militaire à Lausanne ou Genève ? Cela manque pour la cohésion nationale. J'apprécierais beaucoup d'entendre les élus de gauche entonner notre Hymne National plutôt que l'Internationale

Écrit par : octave vairgebel | 15/09/2011

Qu'à-t-on vu en Lybie ? ? ?
Avions et chars de combat ... votre vision de l'armée est nulle !

Écrit par : Victor Winteregg | 16/09/2011

DdD: "D'ailleurs l'histoire récente le prouve, ce qui bloque les armées occidental en Irak ou Afghanistan, c'est exactement ce que certains qualifient ici d'obsolète.
Ce sont des mitrailleuses, des explosifes et des Kalachnikov qui ont 20 ans qui canardent les armées occidental. Ce n'est pas des outils d'armées professionels..."

Autrement dit, ce ne sont pas des avions de combat. Depuis la première guerre du Golfe au moins, tout le monde a compris qu'un pilote peut raser Berne en appuyant sur un bouton à 800 km de distance, sans pénétrer dans l'espace aérien suisse. Des avions qui tournent en rond au-dessus de notre sol ne servent à RIEN, réveillez-vous, le 21e siècle est déjà là!

Écrit par : Gilles | 16/09/2011

se donner les moyens
d'être consistant avec son programme
sa politique, ses objectifs
relève d'un esprit éclairé

ce qui a son coût
et demande des décisions

mais coûte moins cher
que d'être aux commandes
tout en ne sachant ni quoi ni comment

Écrit par : von vindeck | 16/09/2011

Cher M. van Singer, le peuple suisse s'est déjà exprimé sur les avions de combat, en 1992, en refusant une initiative du GSSA visant à les interdire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Initiative_populaire_%C2%AB_pour_une_Suisse_sans_nouveaux_avions_de_combat_%C2%BB

Aux dernières nouvelles (plus très fraîches j'admets) les avions de combat, c'était oui.

J'apprécie les votations populaires, les initiatives, les référendums. Pour moi elles sont l'expression la plus aboutie de la démocratie, et je hausse le sourcil à chaque fois que j'entends qu'il y en aurait "trop". Mais il ne faut pas non plus verser dans l'exagération: la loi définit les cas où il y a un référendum obligatoire et les cas où il n'y en a pas, et c'est tout à fait dans le rôle du parlement de manoeuvrer avec de ces contraintes (contraintes qui peuvent d'ailleurs être changées) pour ne pas faciliter les choses à la minorité. Un jour c'est l'UDC, un autre les socialistes, c'est ainsi.

Le droit au référendum est sorti tout à fait intact de la décision du Parlement. Si d'aventure vous pensez qu'aujourd'hui le résultat d'une votation serait tout autre de celui de 1992, rien ne vous empêche de collecter des signatures pour un référendum. Vous y gagnerez une belle victoire politique, en cas de succès.

Écrit par : Stéphane Montabert | 16/09/2011

Les commentaires sont fermés.