19/05/2011

L'initiative populaire « Sortir du nucléaire » : indispensable pour sortir la politique énergétique suisse de l'impasse!

Il y a 20 ans la Suisse était pionnière dans le domaine des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique.

Aujourd'hui notre pays est à la traine:

  • En 1990 par exemple, on produisait en Suisse 10 fois plus d'électricité solaire par personne qu'en Allemagne, aujourd'hui 17 fois moins.

  • Et en un jour et demi, on installe chez notre voisin du nord autant de panneaux photovoltaïques que chez nous en une année!

Et on peut multiplier les exemples pour illustrer notre retard:

  • la Suisse a 22 fois moins d'éolien par habitant et 6 x moins de panneaux solaires thermiques que l'Autriche...

Les causes de cette situation sont claires: le lobby nucléaire et le Conseil fédéral n'ont pas réussi à construire de centrale nucléaire après Tchernobyl, mais malheureusement ils ont réussi à freiner l'essor des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique.

Le rachat du courant vert, a débuté en Suisse avec 10 ans de retard et assorti de limites et d'un système bureaucratique qui paralysent le système:
Près de 8000 installations attendent une décision positive de Swissgrid.

Aussi longtemps que le lobby nucléaire gardera l'espoir de construire des centrales atomiques, il freinera l'évolution de la politique énergétique suisse.
Après Tchernobyl ils ont dit, c'est un problème « soviétique », après Fukushima, ils commencent déjà à dire, c'est un problème typiquement japonais, impossible qu'un tel accident se produise chez nous.
Evitons que dans quelques années, après le prochain accident, le monde entier dise: c'est typiquement suisse; que voulez-vous ils étaient tellement sûrs d'être les meilleurs, que rien ne peut leur arriver, qu'ils ont refusé de voir le vieillissement et les défauts de leurs centrales nucléaires...

C'est pour exclure cette éventualité, une catastrophe dont la Suisse ne se relèverait pas, mais aussi et surtout pour que notre pays fasse enfin le choix des renouvelables et de l'efficacité énergétique, meilleures aussi bien pour l'environnement et pour la sécurité des habitants, que pour l'économie, que je m'engage avec les Verts et tout le mouvement antinucléaire pour la réussite de l'initiative
« pour la sortie programmée de l'énergie nucléaire »:
Mühleberg doit être arrêtée immédiatement, Beznau 1 et 2 dans les années qui viennent, Leibstatdt et Gosgen avant 2029!

La récolte des signatures commencera ce dimanche 22 mai à l'occasion de la marche news_menschenstrom_38.63KB.PNG« STOP au nucléaire » en Argovie. Départs des principales gares de Suisse romande, inscriptions encore possibles pour obtenir un billet au tarif préférentiel sur www.sortirdunucleaire.ch

Commentaires

" la Suisse a 22 fois moins d'éolien par habitant et 6 x moins de panneaux solaires thermiques que l'Autriche... "

faudrait surtout comparer le droit d'opposition entre l'Autriche et la Suisse. Le problème des éoliennes en Suisse soit les gens n'en veulent pas près de chez eux ( c'est bruyant ) ou soit on les installe en pleine nature et c'est les protecteurs des sites naturels qui gueule. Et ce sera pareil pour les panneaux solaires que l'on devra installer sur des pentes exposée au soleil.

Sortir du nucléaire en 2029 OK! Mais cela va dépendre de la ( mauvaise ) volonté populaire.

D.J

Écrit par : D.J | 19/05/2011

en effet le renouvellable a bien porté ses fruits pour preuve tous ceux ayant dépassé les 60 piges sont toujours vivants et résistants et ce malgré les nombreuses épreuves qu'ils durent affronter,le courage est un matériaux renouvellable sans aucun doute,à condition d'être exploité pour aider et non chercher à spolier le patrimoine de ce pays ,renouvellons le réalisme dans ce pays et le peuple se portera mieux car des éoliennes on en a plusieurs cenntaines de mille en suisse passant leur temps à regarder les autres courir pour faire tourner l'économie,et celles là coutent horriblement cher au porte monnaie du contribuable!

Écrit par : lovsmeralda | 20/05/2011

Autant je soutiens cette initiative, autant je refuse qu'on fasse des comparaisons douteuses avec notre grand voisin du nord.

Il faut savoir que ce pays produit plus de 50% de son énergie électrique avec des sources fossiles ! Si on inclue le nucléaire, ça dépasse les 80% !!!

http://nucleaire-nonmerci.net/la-politique-energetique-allemande.html

Donc prendre ce pays en exemple, c'est juste se foutre de la gueule du monde. C'est simplement le pire pollueur d'Europe ! La Suisse quant à elle produit 60% de son énergie électrique avec des sources renouvelables, dont 53% grâce à l'hydraulique. Et 0% provient de matériaux fossiles.

Par contre, il faut absolumennt résoudre le problème de ces 40% d'énergie nucléaire. En particulier les centrales de Mühleberg et Beznau doivent être fermées sans délai.

Écrit par : Kad | 20/05/2011

"...notre pays fasse enfin le choix des renouvelables et de l'efficacité énergétique, meilleures aussi bien pour l'environnement et pour la sécurité des habitants, que pour l'économie."

Pas de chance : l'Autriche (non nucléaire) annonce justement une hausse massive du prix de l'électricité et du gaz, tandis que que l'Allemagne (qui veut sortir du nucléaire à tout prix) pense à remettre en service des vieilles centrales au charbon pour remplacer les réacteurs.
http://kurier.at/wirtschaft/2101150.php
http://www.spiegel.de/wirtschaft/service/0,1518,763857-3,00.html

J'ai de la peine à voir le "bien pour l'économie et l'environnement"... à méditer quand la dernière étude bidon du WWF nous promet un surcoût de 0.1 cts/kWh pour sortir du nucléaire (la réalité : nous payons déjà aujourd'hui 0.6 cts/kWh pour le courant "vert", montant qui passera à 0.9 cts/kWh en 2013).

Écrit par : zamm | 21/05/2011

Encore une fois, la politique nous démontre que l'important n'est pas la réalité mais le "paraitre" selon les idéaux.

Car le parti des verts ont la facheuse tendance à faire croire que ceux qui polluent, le font par plaisir (mais ils sont de moins en moins agressif, heureusement).

Le nucléaire, les energie minérals ce n'est pas tant la question. C'est de faire les chose bien en minimisant notre impacte en prenant en compte la réalité sociale.
Et si demain on arrive faire en sorte que les energie fossile comme le pétrol deviennent recyclable et renouvelable, je ne vois pas où est le problème!
D'ailleurs quand on pourra recycler le pétrol grâce au CO2, en quantité industriel, ce sera de loin une energie plus propre que les panneaux solaires et autre éolienne (qui tuent des milliers d'oiseau chaques années).

Écrit par : DdDnews | 23/05/2011

Vous étiez plus de 15000 à aller vous balader au abord du Site Nucléaire de Beznau, afin de vous resourcer et respirer le bon air, à l'occasion de votre promenade dominicale.
Même votre Président des Verts, a recommandé l'endroit pour les promenades et les grillades !
Après ça, il est difficile de comprendre que vous voulez sortir du nucléaire, il faut savoir être conséquent dans ls vie...
Surtout quant on s'oppose à l'entreposage des déchets qui existent eux!
Que proposez-vous de concret pour ceux-ci?

Écrit par : Jean-François Chappuis | 24/05/2011

Je constate que les verts sont soit des anciens gauchistes en fin de course ou de jeunes pleins de bonnes idées. En fait que de grandes théories sans fait concret, sans solutions, rien que du vent... pour les eoliennes! Assez de vent, des solutions et maintenant Monsieur je sais tout!

Écrit par : Ah bon | 01/06/2011

Facile de critiquer et d'insulter à l'abri d'un pseudo...
Mais ce que je trouve encore plus navrant ce sont toutes ces personnes, politiciens ou non, qui continuent à prétendre qu'il n'y a pas de plan concret pour "Sortir du nucléaire", alors que les Verts, quel que soit soit leur âge, proposent depuis des années des mesures concrètes qui permettent de le faire. Lisez dans mon prochain billet un résumé de ces mesures, qui ont fait leurs preuves en Suisse ou ailleurs.

Écrit par : Christian van Singer | 01/06/2011

Les commentaires sont fermés.