15/01/2011

Protection face à la violence des armes? OUI !

La Suisse connaît, avec les États-Unis, le taux de possession d'armes à feu le plus élevé au monde. La Suisse est également confrontée à un taux de suicides par armes à feu record et à un excès de violences domestiques avec utilisation de ces armes.

Les mesures proposées par l'initiative visent très directement à diminuer les risques liés à l'accessibilité aux armes à feu. Elles sont simples et faciles à mettre en oeuvre :

  • introduction d'un registre national des armes à feu,
  • garde de l'arme militaire dans les arsenaux et
  • interdiction des armes particulièrement dangereuses.

L'ensemble de ces mesures sont efficaces et ont déjà fait leurs preuves dans nombre de pays étrangers.

La baisse du nombre de suicides par armes à feu, constatée depuis 2004 en Suisse, utilisée par les adversaires de l'initiative, pour prôner le NON, est en fait la meilleure preuve qu'un OUI s'impose :

Avec la réforme "Armée 21" le nombre d'armes d'ordonnance en circulation a baissé d'environ 400'000 à environ 200'000. Parallèlement le nombre de suicides par armes à diminué de 48,6% dans la catégorie d'âge des hommes libérés de leurs obligations militaires dès 2004 !

Et si le nombre global de suicides varie peu, c'est que cette baisse est partiellement compensée par une hausse des suicides assistés, mais ceux-ci concernent principalement les femmes, et ne dépendent pas des armes à domicile.

Qui croit encore que les armes à domicile sont indispensables pour sauvegarder l'indépendance de la Suisse ?

L'acceptation de cette initiative permettra de sauver de nombreuses vies en diminuant

  • le nombre des suicides,
  • les violences domestiques avec des armes à feu
  • les crimes et des délits, dont l'élucidation sera facilitée.

Votons donc sans hésiter OUI à l'initiative « Pour la protection face à la violence des armes »

Commentaires

Si le oui l'emporte, il n'y aura pas un homicide de moins, pas un suicide de moins et pas une violence domestique de moins.

Il y aura juste des gens en plus qui seront désarmés lorsque des criminels les attaqueront à domicile, selon un modus operandi, importé des Balkans et de l'Est européen, déjà très répandu en Italie, qui se diffuse en France et qui a commencé à faire son apparition en Suisse orientale.

Écrit par : Scipion | 15/01/2011

C'est à la Police de protéger les gens. Ce n'est pas le Far-West ici, contrairement à ce que fantasme ce bouffon de Fresyinger. Or, l'UDC mine, sabre, discrédite constamment les pouvoirs de la Police en diminuant les crédits, votant contre l'augmentation de policiers et contre une police fédérale, véritablement efficace pour lutter contre la criminalité balkanique qui se joue bien des frontières cantonales. Et que propose l'UDC? De s'armer soi-même pour se défendre contre un intrus à 3 heures du matin. On se réjouit de voir la riposte des intrus.

Écrit par : Jules César | 15/01/2011

Encore un guignol qui ne sait pas de quoi il parle...

Écrit par : Géo | 15/01/2011

C'est sans hésitation qu'il faut voter NON à cette initiative ! Comme le dit scipion, il n'y aura pas un suicide ou un meurtre de moins grâce à cette initiative. Et cette loi n'empêchera pas les criminels de tous bords de s'en procurer. Bref, une loi qui ne sert à rien, si ce n'est à commencer à emmerder les tireurs sportifs, chasseurs et collectionneurs d'armes.

Écrit par : Pascal D. | 15/01/2011

En fait, ce qu'il faut voir très clairement, c'est ce que Scipion sous-entend et que JC met bien en évidence : c'est le droit à la légitime défense qui est en jeu. 15 jours après le meurtre ignoble de Von Kaenel à Epalinges par deux individus, dont le meneur ne se trouvait en liberté que grâce à l'habileté manoeuvrière de Me Jean Lob - que l'on disait l'avocat des causes perdues, mais c'était au temps où les imbéciles n'étaient pas au pouvoir -, le procureur général Eric Cottier faisait la leçon au peuple vaudois sur une affaire qui avait eu lieu à Epalinges même, à quelques mètres du lieu où Von Kaenel avait été bouchoyé, à partir de l'arrestation d'un délinquant par un simple citoyen :
Pas le droit de se défendre ! Interdiction d'utiliser la moindre arme face à la voyoucratie armée de kalachnikovs !
Quelques temps plus tard, on pouvait apprendre dans la même presse qu'une vieille dame appelant la police au secours vers 1h du matin à Montreux parce qu'elle entendait des gens s'introduire chez elle, s'était vue répondre qu'il lui fallait payer une caution de 500 francs si elle voulait que la police intervienne...
Cela fait envie, n'est-ce pas ? Merci qui, merci les femmes socialistes...

Quelqu'un pourrait-il svp m'expliquer pourquoi les socialistes tendance bobo (cf Jules César ici, David Laufer en général) cherchent à ce point à favoriser les pires criminels de la planète ?

Écrit par : Géo | 15/01/2011

Soyons sérieux, depuis 2004, la Suisse connaît une période de croissance qui a donné du travail à la classe d'âge que vous citez... Il y a dès lors eu moins de désespoir que les années précédentes....

Votre initiative retient en outre les mêmes aberrations que, par exemple, une initiative qui voudrait supprimer l'aide sociale parce que ses bénéficiaires sont plus nombreux à se suicider. Là aussi, pourtant, ils pourraient se baser sur des chiffres sortis de tout contexte.

Chaque suicide est un drame humain, les exploiter à des fins politiciennes est indigne !

Écrit par : Soe | 15/01/2011

Tout aussi indigne que d'exploiter le crime horrible sur les Von Kaenel...

Écrit par : Fabien | 15/01/2011

En acceptant l'initiative on rendra un grand service à toutes les familles dont le père ou un autre homme se rend dans sa cave et remonte pour les tuer tous parce qu'il pète un câble. Ce genre de personne ne va pas chercher un flingue à l'armurerie ou au marché noir le lendemain parce que la pression sera retombée et qu'il sera devenu tant soit peu plus raisonnable.C'est une chose que l'UDC ne veut pas admettre, à croire qu'elle s'en fout complètement. C'est comme lors des minarets: L'UDC disait que ça ne les empêchera pas de prier, ça n'empêchera pas les tirs sportifs et autres obligatoires. Faudra juste aller chercher l'arme.

Plus d'arme, plus d'insécurité! Et ça l'UDC ça la fait bander!

Écrit par : broutard | 15/01/2011

"Tout aussi indigne que d'exploiter le crime horrible sur les Von Kaenel..."
Alors soyons indigne selon vos valeurs jusqu'au bout. J'essairai de faire mieux le jour où vous voudrez bien nous expliquer les tenants et aboutissants de vos raisonnements et les valeurs qui en découlent...
Von Kaenel est le prototype du vrai bon citoyen qui ne se doute pas une seconde que l'autre peut être parfois méchant. Il entend son alarme, il sort pour voir et parlementer avec ces braves jeunes qui ne savent pas bien ce qu'ils font, après tout. Et cela se passe comme vous le savez. S'il avait eu une arme en main, en assumant ce que cela voulait dire en matière de rapport de forces, il ne se serait rien passer. les arguments des pro-initiative disent : si cela peut éviter un mort par suicide, votons oui. Dans le cas d'Epalinges, une arme dans la main de M.Von Kaenel aurait évité ce drame. Et si les citoyennes de ce pays abolissent le droit de posséder une arme à la maison, parce que c'est ça et cela seulement le but de cette initiative, il y aura beaucoup, beaucoup plus de morts comme M.Von Kaenel...
Alors merci de m'expliquer "indigne"...

Écrit par : Géo | 15/01/2011

@ Broutard,

L'initiative concerne seulement les armes d'ordonnance. 80% des drames liés au armes à feu est de 80% par de armes privées.

Bon, vous me direz que chaque vie compte. Ce qui est vrai aussi.

D.J

Écrit par : D.J | 15/01/2011

L’initiative n’est pas dirigée contre les tireurs sportifs, les chasseurs et les collectionneurs qui font un usage responsable des armes qu’ils détiennent. Les personnes qui ont besoin d’une arme à feu et qui disposent des capacités requises pourront garder cette arme. Le tir en campagne et les programmes de tir obligatoires ne seront pas remis en cause.

Écrit par : Rappel | 15/01/2011

"En acceptant l'initiative on rendra un grand service à toutes les familles dont le père ou un autre homme se rend dans sa cave et remonte pour les tuer tous parce qu'il pète un câble."

Tous les péteurs de câble potentiels ne seront pas privés d'armes à feu

" Ce genre de personne ne va pas chercher un flingue à l'armurerie..."

C'est sûr que non. Le type qui "pète un câble", il se dit : "Si j'avais un flingue, je les buterais tous autant qu'ils sont... Mais voilà, j'en n'ai point, donc, je peux point..."

C'est un tout fin psychologue, Broutard :o)

Écrit par : Scipion | 15/01/2011

"L’initiative n’est pas dirigée contre les tireurs sportifs, les chasseurs et les collectionneurs qui font un usage responsable des armes qu’ils détiennent..."

Et ça se reconnaît à quoi un usage responsable dans l'optique d'un usage irresponsable qui est à venir ? En fait, pour les initiants tous les usagers responsables sont des usagers irresponsables potentiels.

Écrit par : Scipion | 15/01/2011

Pour rappel : la munition d'ordonnance a été retirée. Or un Fass sans munition est tout aussi dangereux qu'un balais ... ;o)

Écrit par : Soe | 16/01/2011

Que dire des restrictions imposées aux forces de police avec cette initiative !Nos policiers auront des contraintes mais pas les gangsters !! Ridicule!!

Écrit par : Steeve | 16/01/2011

Steeve@ la mise en place d’un registre central des armes à feu facilitera le travail de la police. Les fonctionnaires connaîtront mieux les risques auxquels ils s’exposent s’ils doivent intervenir en cas de violence domestique.

Les syndicats de police approuvent et plébiscitent cette initiative. On les comprend.

Qui respecte la sécurité des agents de police de ce pays qui mettent leurs vies en première ligne VOTE POUR un registre central des armes à feu !

Écrit par : Rappel | 16/01/2011

Vous passez trop vite sur l'aspect idéologique. Les journalistes actuels de tous les médias sont devenus les nouveaux curés, et ils ont bien l'intention de se taper un maximum de petits garçons suisses, de leur introduire bien profond leur vision du monde, leur pseudo multiculturalisme, leurs quotas d'envahisseurs barbares à intégrer de force, quels que soient leurs comportements, à Bex, Nyon, Vallorbe ou partout ailleurs, les directives du Parti en matière de possession d'armes et de légitime défense, leur acceptation des interdictions en tous genre qui pleuvent dans tous les domaines. Le 4ème pouvoir est résolument totalitaire d'extrême gauche et féministe ou féminin.
Quand lancerez-vous enfin un mouvement de refus de la redevance ?

Écrit par : Géo | 16/01/2011

Sauf que depuis notre entrée dans Schengen : il y a dejà un registre des armes à feux ! Or, c'est faux tous les syndicats de police n'approuvent pas cette initiative bien au contraire !!

De plus en matière de suicide, voici la liste des moyens utilisés dans l'ordre en Suisse :

1 : jet contre un train
2 : Saut d'un pont
3 : pendaison
4: Cause médicamenteuse
5: Intoxication au monoxyde de carbone
6: armes privées
7: armes d'ordonnance

les points 1 a 3 sont en augmentation alors que 6 et 7 en diminution!

Cette initiative est un leurre, elle n'empèchera ni les agressions ni les suicides car elle ne fait rien en matière de détection/prévention de la détresse !

Écrit par : Steeve | 16/01/2011

Steeve@ détrompez-vous ! Toutes les données sont sur:

http://www.protection-armes.ch

Puisque les tireurs sportifs, les chasseurs et les collectionneurs ne sont PAS CONCERNES par l'initiative, qu'est-ce qui vous gêne tant?

Écrit par : rappel | 16/01/2011

Ces données sont fausses et ne tiennent pas compte des dernières statistiques Fédérales! Ce qui me gênent ce sont ces fausses idées sécuritaires, un soldat n'a plus droit à son armes mais un chasseur oui ! Bin voyons !! quant aux armes détenues par les maffia..rien !

De plus aujourd'hui les citoyens de pays sont plus en danger par des attaques à l'armes blanches que par des armes à feu !"Là, encore cette initiative ne sert à rien !

Écrit par : Steeve | 16/01/2011

Cela dit, cette initiative ne passera pas. Il y faut une double majorité, du peuple et des cantons. Et heureusement, les deux tiers de la Suisse sont suisse-allemands et vous emmerdent. Merci à eux.

Écrit par : Géo | 16/01/2011

AH Bravo Monsieur van Singer ! Les hommes suisses sont donc devenu irresponsables donc on leur enlèvent l'arme de service ! Par contre les chasseurs eux, sont parfaitement responsables !! De qui se moque-t-on ??? Mais il est vrai peut-être, que pour vous il plus noble de traquer son épouse avec un vieux fusil de chasse à deux coups !! Cette initiative est à l'image de ceux qui la défendent : RIDICULE !

Écrit par : Liv | 17/01/2011

Vous passez à coté de la plaque!! Finalement qu'est ce qui est le plus important c'est la raison du suicide et non pas le moyen!

Écrit par : Ah bon | 17/01/2011

Comme l'a dit un internaute lucide, le pouvoir est désormais "totalitaire, d'extrême gauche, féministe et/ou féminin". Alors que l'accès aux armes devrait être libre (sauf pour les étrangers bien entendu) et leur utilisation enseignée à l'école pour que nos jeunes sachent se servir tant de revolver que de d'armes de guerre automatiques, fusil à pompe ou mitrailleuse, afin de leur apprendre la prise de risque et le respect des règles. Tout un chacun qui prétend le contraire n'est qu'une lavasse inapte qui conduit ce pays à la ruine. Et je pèse mes mots. Les valeurs de Géo sont la voie à suivre. La juste. L'unique.

Écrit par : SG | 17/01/2011

Je l'ai dit à maintes reprises sur ces blogs, je ne suis pas fasciste ni homophobe. Et je n'ai rien contre les bonnes femmes, les niaquoués, les négros, les bougnoules, les pédés et les gouines. J'espère que c'est bien clair...

Écrit par : Géo | 17/01/2011

Enfin, on pourra garder la baionnéte.

Écrit par : Ah Bon | 18/01/2011

Pour ma part, je n'ai pas d'arme à domicile et dans le fond le oui ne me changera donc pas ma vie.

Seulement je suis toujours surpris de voir comment certains prétendent guérire les cause des maux, alors qu'ils ne traitent que des symptomes.

Au delà du fait que d'avoir une arme à la maison, ne changera rien à celui qui se fait tabasser, je suis toujours abassourdi de voir que certain ose écrire

"C'est à la Police de protéger les gens. Ce n'est pas le Far-West ici"

Comment des gens des gens peuvent il penser que mettre leur sécurité dans la seule main de la police va permettre de réglé des problèmes?

Je suis certains à 2110048934% que tout ceux qui se sont fait agressé, tabasser, etc... on espérer si foprt que la police vienne les aider? Qu'un procureur (qui sait si bien juger ce que les gens doivent faire dans un court laps de temps de reflexion) viennent leur donner conseil pendant qu'ils recevaient les coups.

Pourtant, ils sont resté seule, à se faire tabasser... La police n'était pas là.
Ca ne veut pas dire que la police ne sert à rien mais la police est un outil soit de prévention (donc avant qu'un fait grave se produise), ou après qu'un fait se produise.

La police ne convient donc pas à toutes les situations.

Mais passons, cela ne converne effectivement pas les armes à la maison, car je ne vais pas dire que les situations réelles précitées aient été autrement. Si des gens veulent remettre la totalité de leur propre sécurité entre les mains de la police, après tout c'est leur problème.
C'est un peu comme certains piétons qui veulent remettre la totalité de la responsabilité sécuritaire aux automobilistes (en sommes que seul l'automobilsite doit faire attention). Il faut être à la masse pour faire confiance à 100% à des automobilistes. C'est la raison d'ailleures pourquoi je les aides, en leur indiquant de manière claire mes intentions de traverser, je marque un arrêt claire aux passages piétons...

Mais je m'éloigne plus du sujet. Enfin... pas tant que ca à vraie dire.
Car comme je le dis au debut, à force de ne s'occuper que des symptomes, on ne fait que réduire la faculté de discernement de la population.

A force de rendre les gens assistés, de leur supprimer tout outils potentiellement dangereux, le monde ne devient pas plus respectueux ou responsable, il devient ignorant.

Alors vous me direz "Oui mais c'est pas d'être ignorant" de ne pas avoir d'arme à la maison?
Non mais d'en avoir une, demande (si l'on ne veut pas avoir d'accident ou d'incident) une grande rigueur et l'application de précaution sévère.

Il y'a aussi le côté le côté hypocrite d'une certaine ailes qui fait des pied et des mains pour défendre des criminels étrangers et de l'autre côté, elle fait des pied et des mains pour que des gens responsables.

Et comme j'ai écris lors d'un de mes articles, on devrait peut-être aussi penser à la responsabilité de la gauche dans les suicides. A force d'interdit, de peindre le monde en noir, de s'attribuer l'argent des gens, certains jeunes ne trouvent plus ni la necessité de vivre. Certains pourrait encore leur répondre "allez... pose ton arme de service, il y'a encore des taxes et impôts que tu doit payer pour "Ma" communauté..."

Écrit par : DdDnews | 18/01/2011

"Pour ma part, je n'ai pas d'arme à domicile et dans le fond le oui ne me changera donc pas ma vie."

Il y a aussi plein de gens qui ont plein d'armes à domicile, et à qui le OUI ne changerait pas la vie non plus :o)

Écrit par : Scipion | 18/01/2011

Broutard, quand il pense qu'on pète un plomb....on réfléchit avec qu'elle moyen cela va s'exprimer!!!......Faudrait aussi le faire pour les écrits, cher ami!

Pas question de s'approprier le vote des femmes pour un acquiessement débile!
Elles font parfaitement la différence entre le vote sur les -Minarets- et celui-là. Et comme dit M. Maurer, le plus grand nombre s'est choisi un ami ou un mari avec de l'intelligence et de la maitrise de soi!
C'est donc non et le plus vite possible dans l'enveloppe et retour. Pour moi c'est déjà fait et j'en suis fort aise!

Écrit par : Corélande | 18/01/2011

Je ne ferai aucun commentaire sur l'initiative sur les armes!
Je constate que pour aller à la pêche aux voix avant les élections, vous avez pour une fois remisé le dossier nucléaire, afin de faire feu de tout bois...
C'est ça la politique politicienne!

Écrit par : Chappuis Jean-François | 18/01/2011

moi je dis bof ... malgré les chiffres "alarmants " évoqués au début, je ne crois pas que voter le texte de cette loi changera grand chose. donc peut être pas un non mais pas un oui non plus...

Écrit par : melinda | 20/01/2011

Il doit être interdit de posséder une arme quelconque et il doit être interdit de se défendre...
L'article 33 CPS règle les modalités de la défense personnelle, légitimise donc ce principe, que chacun a le droit de se défendre de manière adéquate.
Dans la pratique et selon mes expériences, les tribunaux prennent toujours le parti de l'aggresseur et cherchent à déterminer si la personne attaquée n'a pas outrepassé son droit en cognant une fois de trop. Tirer une cartouche en l'air pour intimider un aggresseur est condamnable, une telle histoire a fait le tour des journaux récemment.
Il y a la Loi, et il y a les juristes. Et "il est plus facile d'nculquer des notins de Loi à un homme de bon sens que des notins de bon sens à un homme de Loi."
N'est-ce pas...?

Écrit par : J.C. Simonin | 20/01/2011

Celui qui veut se suicider avec son arme doit :

1) aller la chercher
2) la charger
3) l'appuyer sur sa tempe ou son coeur
4) appuyer sur la détente

Vous parlez d'un acte impulsif !!!!! Tout autant que de prendre sa voiture, se rendre vers une voie de chemin de fer et attendre le prochain train.

quant à celui qui veut tuer sa famille, il peut aussi le faire avec son couteau à viande ou en les étouffant dans leur sommeil.

Donc, une fois de plus, une initiative gauchiste qui ne sert strictement à rien.

Écrit par : Pascal D. | 21/01/2011

Rappel, au sujet de vos commentaires repris tels quel du site des initiants, comme je l'ai posté ailleurs, ils sont biaisés.

A la base l'initiative n'est peut-être pas dirigée contre les chasseurs, tireurs et collectionneurs, mais si on effectue une analyse pratique (et non pas idéaliste, théorique et pavée de bonnes intentions comme les auteurs de l'initiative), il est ...objectivement impossible qu'elle n'ait pas une influence négative sur les deux dernières catégories en tout cas.

Concernant les tirs militaires également, ils ne peuvent que disparaitre en cas d'acceptation (dans ce cas, au lieu de mentir, autant le dire clairement, et le 80% des gens que ça emm* de les faire seront d'autant plus content). En effet, pratiquement ça donne quoi ? L'arsenal le plus proche de chez moi est à Morges. C'est à dire que pour les tirs militaires et les cours de répète, je devrais prendre un après-midi de congé pour aller chercher mon arme et pareil pour la ramener (à moins que l'arsenal ne soit ouvert entre 5h et 7h et entre 19h et 22h). Dans ce cas, il est inéluctable de supprimer les tirs obligatoires tels qu'actuels. Quant au fait que l'état se charge de livrer et reprendre les armes lors des tirs, ou dédommage quelqu'un pour s'en charger, à part pour les cours de répète, c'est peu probable, sachant qu'actuellement les responsables des sociétés doivent se taper à leur frais les déplacement pour aller chercher les cartouches pour les tirs militaires (le tout pour une subvention par tireur astreint inf. à 10.- fr).

En ce qui concerne la définition de tireur sportif, entre celui qui tire une fois par année et celui qui s'entraîne 2 fois par semaine et tire tous les week-ends, il y a un monde. Je ne doute pas que les seconds ne seront pas touchés, par contre les premiers oui, puisque ça m'étonnerait qu'ils soient considérés comme tireurs sportifs. Le coût et le degré de difficulté des démarches aura également son influence. Cela signifie donc une accélération de la disparition des petites sociétés (certainement inéluctable, il faut l'admettre, initiative ou pas). C'est plus embêtant pour les abbayes ou le 70% des tireurs ne tirent que tous les 2 ans. D'autres solutions existent (achat d'armes par les sociétés, prêt par l'état lors de la fête), mais je ne pense pas trop m'avancer en disant que ce n'est pas les initiants qui vont aider à les mettre en place et les financer. Donc en résumé le passionné qui tire plus de 10 fois par année, pas touché, celui qui aime bien tirer de temps en temps, certainement.

Enfin pour les collectionneurs, tous ne sont pas des passionnés d'armes, et chez certains c'est plutôt quelque chose qui se transmets dans la famille, avec un valeur sentimentale avant tout. Comme la plupart ne respectent pas les conditions pour être considérés comme collectionneurs, je ne doute pas que la plupart vont choisir l'illégalité

Je ne tiens pas plus que ça à avoir une arme à la maison (autrement dit, je suis prêt à la déposer n'importe où du moment qu'on me laisse tirer comme actuellement, sans frais pour moi), mais je pense qu'avant de légiférer il faut aussi penser aux aspects pratiques et concrets (domaine dans lequel les politiques et fonctionnaires sont zéros).

Écrit par : Fred N | 21/01/2011

J'aimerais bien savoir quel est le pourcentage des personnes qui se suicide utilisent ou on commencé à utiliser des anti-depresseurs....

Quand j'entends les effets secondaires de ceux qui en ont pris alors qu'ils n'avaient pas spécialement d'idée sombre avant de les avoir, je me demande sincèrement quel est leur impacte dans la réalité. (ioui je sais, jamais pu prouver etc... mais bon, cela ne dépend pas de la science, cela dépend simplement de l'interpretations de certains...).

Écrit par : DdDnews | 21/01/2011

Fred@ effectivement, vous avez là une bonne idée: un défraiement pour les citoyens astreints aux tirs obligatoires qui se rendent à l'arsenal chercher leurs armes. Par ailleurs, le système de l'ordre de marche est déjà en vigueur et autorise tout soldat milicien à se rendre n'importe où sur tout le territoire.

Cela coûte moins cher que d'engager des collaborations tranfrontalières entre polices pour rechercher les Fass et autres Sig Sauer volés, qui se retrouvent comme par miracle dans les Balkans et équipent les soldats de l'UCK. Il en va de même pour les uniformes et autres tenues d'assault à croix blanche. Ceux qui l'ont vu sur place n'en croyaient pas leurs yeux, tant il leur semblait être à un cours de répèt...

Écrit par : Rappel | 21/01/2011

Avez-vous remarqué que depuis que la munition de poche n'est plus distribuée, les suicides avec armes militaires ont disparu ! Mais, le paradoxe c'est que le taux de suicides en Suisse n'a pas pour autant baissé !! Bizarre non ?? Celà s'explique par le fait qu'une personne voulant commettre l'irréparable, le fera de toute manière.Cette initiative ne sauvera personne, mais permettra juste un transfert dans les statistiques !

Petite question : pourquoi seuls les militaires doivent-ils déposer l'arme et non les chasseurs ??? Cette initiative est discriminatoire et n'a pour but que de s'en prendre à l'armée ! Quant à la sécurité du peuple les initiants s'en foutent royalement !!

Écrit par : Fabrice G. | 21/01/2011

Il n'y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre...
Je ne sais donc pas si j'arriverai à convaincre tous les rambos et autres grands adolescents qui rêvent d'une Suisse peuplée de citoyens-gendarmes postés derrières leurs fenêtres, avec leur arme militaire chargée, prêts à canarder les méchants voleurs...
Mais je tiens, à l'attention de tous les indécis, à répéter quelques faits, dont j'ai pris connaissance dans le bulletin des médecins suisses/2011;92 pp 11 et 12:
1) Aucun autre pays européen ne compte autant de suicides par armes à feu par 100'000 habitants que la Suisse (3 a 10 fois plus!). Aucun autre pays européen ne compte autant d'armes à feu par 100'000 habitants que la Suisse:
200'000 armes de service, 1'450'000 anciennes armes de service, 650'000 autres.
2) Entre 2003 et 2004, avec la réforme Armée XXI, le nombre d'armes militaires a été en gros divisé par deux passant de env. 400'000 à env. 200'000, car la durée d'astreinte au service et le nombre de soldats a baissé.
3) Parallèlement le nombre de suicides avec des armes à feu a aussi été divisé presque par deux pour les hommes âgés de moins de 40 ans!
4) Donc, cette réforme de l'armée, qui a baissé le nombre d'armes militaires gardées à la maison, avec souvent de munitions contrairement aux règlements, "ça été la mesure de prévention du suicide la plus efficace que la Suisse ait mise en place ces 20 dernières années".
4) Le nombre de suicides n'a presque pas évolué chez les hommes de plus de 60 ans qui n'ont pas été touchés par cette réforme.
5) Si le nombre total de suicides n'a pas baissé c'est parce qu'il y a eu une hausse de "suicides assistés" principalement chez des femmes très âgées et malades.
Voilà, personne ne prétend que cette initiative va empêcher tous les suicides, mais son acceptation permettrait certainement d'éviter chaque année des centaines de drames humains. Aucun des arguments avancés dans les messages précédents ne m'a montré le contraire. J'y vois une raison suffisante pour voter OUI sans hésitation.

Écrit par : Christian van Singer | 21/01/2011

Les commentaires sont fermés.