23/12/2010

Des ordures radioactives pour cadeau de Noël ?

Au Niger, en guise de cadeau de Noël à la population, la société minière Somaïr (groupe Areva, ) a répandu 200 000 litres de déchets extrêmement radioactifs dans l'environnement, à seulement 3,5 km de la ville d'Arlit. Trois hectares sont gravement contaminés. À l'origine de cette pollution, la rupture, le 11 décembre dernier, des digues de bassins de décantation, qui contiennent des éléments radioactifs hautement toxiques.
Cette grave contamination montre la négligence dont Areva fait régulièrement preuve dans l'extraction de l'uranium pour nos centrales. Le groupe français sacrifie la santé des Nigériens pour alimenter les réacteurs nucléaires en uranium.
Alors  que nous nous apprêtons à passer les fêtes éclairés et chauffés en partie avec de l'uranium du Niger, les Nigériens font les frais de l'exploitation de ce minerai. Rappelons que 100 % de l'uranium utilisé en Suisse est importé : le nucléaire nous rend entièrement dépendants de l'étranger. Et toute l'industrie nucléaire est spécialement polluante et dangereuse : l'augmentation des cancers et leucémies autours des centrales et des dépôts de déchets radioactifs le prouve.
Une politique énergétique respectueuse de la santé publique et de l'environnement, est parfaitement réaliste :  développer les renouvelables et l'efficacité énergétique est préférable aussi bien pour l'environnement que pour l'économie !

Commentaires

" l'augmentation des cancers et leucémies autours des centrales et des dépôts de déchets radioactifs le prouve. "

Il est aussi prouvé que le taux de radio activité autour des centrales nucléaire n'est pas plus élevé que certain matériaux de constructions radio actif comme le granit qui recouvre les trottoirs dans des villes comme Paris ( dixit Georges Charpak prix nobel de physique ) ou encore utilisé dans les cuisines ou sales de bain.

A part ce la faudra aussi un jour faire une étude sur l'impact environnemental et humain sur l'extraction des matières premières pour la fabrication des cellules photovoltaïques pour les panneaux à énergies solaire.

D.J

Écrit par : D.J | 23/12/2010

Bonjour :
Il faut avouer que les puissants du monde adoptent le comportement de l’autruche, qui se cache la tète dans le sable et se croit qu’elle n’est plus visible.
Ces mêmes puissances dont les pays subissent ces derniers jours des contraintes climatiques dont on dit inhabituelles et qui entravent d’une manière sérieuse les activités en Europe par abondance de neige ,et par inondations aux Amériques(transport aérien et terrestre, dégâts matériels et humains). Disons que les scientifiques prévoient une couverture approchant une hauteur d’un mètre du tiers Nord de la planète Terre et une totale couverture par glace du Royaume Uni comme exemple dans les 5 prochaines décennies.
Ces mêmes pollueurs au lieu de réduire sérieusement la pollution de l’atmosphère en réduisant les déchets polluants se content chaque année de se réunir quelque part et tambours battants(Médias et après beaucoup de bruit pour apaiser les esprits )ils se séparent sans action ferme, précise et sérieuse pour se rencontrer l’année d’après quelque part et en faire d’autres déclarations et ainsi de suite, le même scenario.
Les résultats sont là ,bien concrets ceux-là ,diffusés par toutes les chaines du monde. Les milliers de personnes (familles et enfants) bloqués dans des aéroports et des gares en Europe ,passant des jours et des nuits et pour plusieurs jours.
Quand la conscience de ces décideurs s’éveillera-t-elle?
On va m’objecter ,économie ,économie, production et tout le baratin(même la production ce sont les robots qui font les taches dans les grandes manufactures travaillant 24/24 chassant par cela même les humains de ces usines, mais on omet d’une manière volontaire de recenser ou parler des pertes, (l’équivalent en perte humaines et infrastructures)
Ces mêmes puissants devraient nous parler d’un bilan par comparaison des deux facettes du problème d’une manière précise et scientifique.
Salah .B
Casablanca

Écrit par : benk | 23/12/2010

@ D.J : Sur le problème des cancers liés aux centrales nucléaires, allez voir ici http://www.gandhivert.fr/carte-des-centrales-nucleaires-et-des-cancers-en-france-une-etrange-coincidence-652.html (Charpak s'est souvent aventuré sur des domaines scientifiques qu'il ne maitrisait pas, paix ait son âme).
Pour les cellules photovoltaïques (PV), la principale opération amenant des risques toxiques chimiques est la distillation (purification) du silicium (Si) en le transformant en trichlorosilane (SiHCl3).
Le problème avec l'extraction, la manipulation et l'entreposage de l'uranium est d'ordre radiologique ; beaucoup plus difficile à maîtriser technologiquement (disséminations de poussières) que les aspects chimiques liés à la fabrication des cellules PV.
Au final, il n'y a pas photo. N'oubliez pas qu'au début du nucléaire, on ignorait tout simplement les dangers graves liés à la manipulation de l'uranium. Ce n'est plus le cas aujourd'hui et c'est la raison pour laquelle il faut changer de technologie !

Écrit par : Richard Golay | 30/12/2010

" (Charpak s'est souvent aventuré sur des domaines scientifiques qu'il ne maitrisait pas, paix ait son âme). "

Toucher un prix nobel où son domaine fut la physique nucléaire, n'est pas à mon sens un sujet mal maîtrisé.

D.J

Écrit par : D.J | 31/12/2010

Les commentaires sont fermés.