12/10/2010

A VOIR ABSOLUMENT : Mines d'uranium, le scandale...

Si vous n'avez pas vu ce documentaire détonnant d' «Histoire vivante» dimanche soir 10 octobre, vous pouvez encore le visionner toute la semaine sur internet, site www.lesdocs.ch en cliquant sur Histoire vivante, Mines d'uranium.

Il y a un mois, le reportage de la télévision Suisse allemande « Dreckiger Atomstrom » nous a clairement montré que le courant nucléaire suisse n'est pas « propre ». Que le combustible qui alimente nos centrales est composé d'U235 « recyclé » sur le site russe de Mayak, un des plus contaminés, où les populations sont fortement affectées par la radioactivité...

Maintenant, « Histoire vivante » nous montre comme l'industrie nucléaire a contaminé les campagnes françaises. Routes, villages, villes, les radiations sont partout. Regardez et conseillez de regarder ce reportage.

Une fois de plus les faits contredisent la propagande du lobby nucléaire. L'image « propre en ordre » que le nucléaire essaye de se donner est un leurre.
Il est temps de remplacer cette industrie mortifère par l'efficacité énergétique et les renouvelables !

Commentaires

Et depuis que les verts, historiquement des ex POCH LMR communistes, Qu'avez vous fait concrétement! Vous ne consommez plus d'énergies polluantes, vous n'achetez que du vin suisse, pas de PC ou mobile fait en chine dans des conditions inhumaines dans des conditions écologique désastreuses?
Concernant la France c'est un scandale, mais que dire du scandales des essais nucléaires Français fait hors France!

Écrit par : Ruedi le plus blanc que blanc | 12/10/2010

Historiquement les Verts vaudois sont des citoyennes et citoyens qui placent la défense de la qualité de vie, de l'environnement au sens large, avant les querelles partisanes qui opposent la gauche à la droite. D'ailleurs parmi les Verts vaudois il y a aussi bien d'anciens "POCH LMR communistes" que d'anciens "libéraux"... Mais cela n'a rien a voir avec l'invitation à regarder un documentaire sur les problèmes du nucléaire.
Le "qu'avez-vous fait concrètement" s'adresse-t-il à tous les VERTS, ou au soussigné? En ce qui me concerne, depuis 26 ans, nous nous chauffons et produisons notre eau chaude, 100% au solaire et au bois, essayons de consommer des produits locaux et de saison, si possible bio, Max Havelar s'ils viennent du Tiers Monde, mais il est évident que je consomme aussi des objets fabriqués ailleurs. Que voulez-vous,je ne suis pas "plus blanc que blanc"...

Écrit par : Christian van Singer | 12/10/2010

A n'en pas douter, mais les citoyens et citoyennes multicolores ont grâce à vous l'occasion d'apprécier l'attachement que vous montrez à un mode de vie calqué sur la vie des sectes et de constater que, comme votre frère en religion Richard Golay, vous employez la rhétorique gauchiste consistant à dénoncer le complot d'hypothétiques lobbies déterminés à anéantir la classe des "Purs" dont vous deux seuls faites partie. Comme dit ce très vieux proverbe: "la caque sent toujours le hareng".

Écrit par : Rabbit | 12/10/2010

reportage excellent montrant à quel point on se fait avoir,et au prochain coin vert de détente assurez vous qu'en dessous il n'y ait pas de microscopiques graviers radioactifs mélangés à du sable,oui vaut mieux être prudent dès maintenant avant de se poser sur un coin de gazon offert tout soudain par des autorités pour le bien -être du citoyen,un homme averti en vaut deux ,une femme trois!ne tombons pas dans la psychose ,mais ce reportage montre bien qu'en tant que citoyens il faut rester les yeux et oreilles bien ouverts!on peut aller très loin dans les soupçons même de ceux des revêtements d'autoroutes,ni vu,ni connu,simple rapide et bon marché,on ne sait jamais tout c'est peut-être un bien sinon on ne vivrait plus!

Écrit par : line.bielmann | 12/10/2010

Ce reportage n'est qu'un tissus de mensonges. Notre télévision et radio romande sont à la solde de la gauche depuis des années.
Mais à quoi bon s'époumoner ici, nous sommes cernés par les rouges...

Écrit par : Géo | 12/10/2010

Quelques remarques sur cette fraude - euh... ce brillant reportage :
1) J'apprends avec horreur que si je passe ma vie allongé à lécher le sol sur un certain parking en France, je risque d'avoir un risque légèrement plus élevé d'avoir un cancer... depuis, je n'en dors plus la nuit, voyons !
2) Dans tous le reportage, il est question de milliers... millions de tonnes de "déchets radioactifs", et l'émission entretient habilement la confusion avec un barreau de combustible juste sorti d'un réacteur ! Il eût été plus honnête d'expliquer que ces "stériles" sont justement tirés de la terre (mines quelque fois à ciel ouvert, donc avec uranium NATURELLEMENT assez près de la surface !), et rejetés en tant que fraction en contenant trop peu. D'ailleurs, un jardin de 1'000 m2 contient sur 10 m de profondeur en moyenne de l'ordre de 100 kg d'uranium, et cela tout à fait naturellement. Mais entre honnêteté et sensationnalisme, les journalistes ont bien vite choisi...
3) Dans la même veine, on passe env. 30 min à nous expliquer une gravissime pollution de l'eau de Limoges, sans bien entendu en venir au seul élément important : la concentration d'uranium de l'eau potable dépasse-t-elle les limites ? Bien entendu, ils n'allaient pas en parler, et c'est la mairie qui a dû préciser qu'elle est 10-15x en dessous ! En passant, ces journalistes (je ne suivrai pas M. Van Singer dans la vulgarité en terminant par "de m.") auraient pu ajouter que beaucoup de cours d'eau charrient naturellement des tonnes (oui, oui !) par an d'uranium, surtout en Suisse en raison de nos Alpes qui en sont littéralement bourrées.
4) À un autre moment, en fouissant bien dans le sol avec un compteur Geiger, on obtient triomphalement 2x la radioactivité naturelle ambiante - là aussi, on ne dit pas que cette dernière peut être jusqu'à de l'ordre de 100x plus élevée (Kerala, Inde ; Ramsar, Iran), sans qu'aucune étude n'ait pu faire le moindre lien avec une incidence élevée de cancer.

Je ne vais pas jusqu'à dire que l'industrie est sans reproche, notamment pour les conditions de travail des mineurs et des ouvriers, mais il s'agit d'un problème général (non spécifique au nucléaire) d'économies sur les mesures de sécurité. Par absurde, on pourrait aussi imputer les cas de silicose et d'intoxication au cadmium à l'industrie du solaire, vu qu'elle utilise des matériaux liés à ces maladies professionnelles.

Pour aller dormir, encore une petite réflexion : la Chine construit une centrale au charbon par semaine... Alors, acheter des produits faits dans des usines chez nous alimentées par une centrale nucléaire, ou faits en Chine avec du charbon, à chacun de décider !

Écrit par : zamm | 13/10/2010

et tous ceux ayant vu les infos sur antenne 2 hier soir doivent être aussi estomaqués que moi,un nouveau genre de Titanic russe d'une telle envergure et baptisé centrale thermonucléaire flottante qui aura pour mission d'alimenter en électricité bien des régions ne l'ayant encore pas,vrai ou faux?ce projet fut mis en route enjuin 2008,et ces énorme cargos flottants,de quoi vous faire frissonner même en plein juillet,l'année prochaine est celle du tigre,ces yeux jaunes font penser à l'atome et en développant le mot on y retrouve le Titane,beaucoup de vraies infos sont diffusées lors des retransmissions sportives échappant aux plus grand nombre,j'ai testé ces périodes depuis 2002
bonne journée à vous

Écrit par : line.bielmann | 13/10/2010

Les réactions à cette note, et d'une façon plus générale aux documentaires mettant en évidence les dangers et les problèmes du nucléaire, sont intéressantes et significatives:
D'un côté l'insulte et le dénigrement : "tous des gauchistes", "la caque..." ça permet d'éviter la discussion sur le fond du problème.
D'un autre les salariés du lobby nucléaire et les scientistes, les spécialistes du "tout va très bien madame la marquise". Ils s'appuient sur des normes de radioactivité et de doses admises pour expliquer que le nucléaire est "propre". Ils oublient juste de dire que les seuils ont été fixé 10 à 100 fois trop haut, justement pour permettre à l'industrie nucléaire de faire des profits. Et tant pis pour la santé des populations. Le lobby nucléaire trouvera toujours des experts pour "montrer" que le nucléaire n'est pas responsable de l'augmentation du nombre de cas de cancers et de leucémies... Il prévoit de dépenser 20 à 30 milliards de francs, pris sur nos factures d'électricité, pour construire de nouvelles centrales nucléaires en Suisse. Avec 1% de ces sommes le lobby nucléaire dispose de 200 à 300 millions de francs pour façonner l'opinion : payer des experts et des politiciens pour leurs contributions, financer des campagnes publicitaires...
Il y a enfin tous ceux qui trouvent que c'est trop gros pour être vrai, ou qui préfèrent ne pas savoir pour continuer à vivre sans trop de soucis...
Je peux comprendre ces derniers, même si mon choix est différent, quant aux autres...

Écrit par : Christian van Singer | 13/10/2010

Monsieur van Singer, il ne s'agit pas d'insulte mais d'une constatation. C'est un fait que les extrèmes gauchistes des années 60-80 sont actuellement des verts ou PS/SP une forme de marxistes à la chlorophile. Le CN communiste vaudois est bien dans votre fraction à Berne.
Consernant le nucléaire, la France aurait lors de la construction du tunnel sous la manche introduit des déchets nuclaires dans le béton utilisé à la construction: ni vu, ni connu! Info ou intox, je ne sais pas mais cela ne m'étonnerais pas! Donc le problème n'est pas le nucléaire mais bien nos politiciens. Science sans conscience n'est que ruine de l'âme.

Écrit par : Ruedi le plus blanc que blanc | 13/10/2010

Monsieur van Singer,

Il est tout à fait clair que "La caque... " est est une insulte et du dénigrement puisqu'utilisé par un de vos détracteurs!

Lorsque c'est vous qui utilisez "Dreckiger Atomstrom = courant nucléaire de m... et que vous n'avez même pas le courage de finir votre phrase, là c'est de l'information, une discussion qui va au fond du problème, pour ne pas dire qu'elle y va jusqu'au fondement.

C'est à des "détails" de ce genre que chacun peut constater que vous êtes un politicien bien avant d'être un écologiste.
"Moi j'ai le droit, vous non!" n'a rien à voir avec la sauvegarde de la planète, mais uniquement celle de votre fauteuil de Conseiller national Vert... Est-ce que l'égalité de traitement pour tous les citoyens ne fait pas partie de vos préocupations? Ou alors les politiciens seraient-ils plus "égaux" que les autres?... Ou encore est-ce un glissement vers une "écologie" totalitaire?

J-Cl. Bouille alias Père Siffleur

Écrit par : J-Cl. Bouille | 13/10/2010

Monsieur Bouille,
Dreckiger Atomstrom = courant nucléaire de m...
C'est le titre d'une émission de la télévision Suisse allemande.
La traduction ne vous convient pas? Des bilingues l'ont trouvée correcte.
Mais, probablement, vous ne supportez pas que les échanges portent sur le problème soulevé, et ne dérivent pas systématiquement vers des appréciations arbitraires portées sur les interlocuteurs.

Écrit par : Christian van Singer | 13/10/2010

Les commentaires sont fermés.