10/07/2009

Dissémination d'OGM à Pully

IMG_2506ter.JPG

Je passe régulièrement devant les parcelles ensemencées de blés OGM à Pully et ai pu constater que les mesures prises pour empêcher une dissémination par les oiseaux sont insuffisantes.
Des centaines de passereaux picorent gaiement le blé.
Les filets simplement posés sur les céréales, servent même de perchoir pour mieux atteindre les épis...
Quant aux gardiens, ils se montrent plus empressés à relever les numéros de plaques des voitures stationnant à proximité qu'à chasser les oiseaux.
Jeudi 9 juillet, en fin de matinée, quelques perches ont été posées pour soulever une partie des filets, mais est-ce suffisant?
Les expérimentateurs feraient-ils preuve d'amateurisme dans la mise en place des mesures de protection?

On peut se demander si le but principal de ces essais n'est pas d'habituer la population à la présence d'OGM et de provoquer des disséminations. Une fois nos champs contaminés, les multinationales prétendront qu'il est inutile d'interdire la culture d'OGM en Suisse!

Les chercheurs ne devraient pas oublier que si l'on a autorisé la recherche sur les OGM pendant le moratoire, c'est avant tout pour connaître les effets des OGM sur la santé humaine. En effet les multinationales qui en font commerce n'ont aucun intérêt à entreprendre de telles études. Mais à Pully on ignore délibérément cette problématique essentielle.
Pour étudier la dissémination, sans nous faire courir des risques inutiles, les chercheurs pourraient se rendre dans des pays où les OGM sont cultivés librement. Et récolter échantillons et plaintes des agriculteurs dont les champs sont contaminés.

Commentaires

"Pour étudier la dissémination, sans nous faire courir des risques inutiles, les chercheurs pourraient se rendre dans des pays où les OGM sont cultivés librement."

Mais précisément, si des OGM sont cultivés librement dans certaines régions du monde, les précautions prises en Suisse n'y changeraient rien. Si ces cultures peuvent affecter les génomes des espèces, la transmission se fera aussi bien par-dessus les frontières. Il ne faudra pas longtemps pour que les effets s'en fassent sentir partout sur la planète.

Écrit par : stéphane staszrwicz | 10/07/2009

La dissémination des OGM,n'est pas un argument pour les interdires totalement,puisque qu'il existe celle que l'on nomme "semence terminator".Une fois la plante crée,la dissémination n'est plus possible.

"Les chercheurs ne devraient pas oublier que si l'on a autorisé la recherche sur les OGM pendant le moratoire, c'est avant tout pour connaître les effets des OGM sur la santé humaine. En effet les multinationales qui en font commerce n'ont aucun intérêt à entreprendre de telles études."

Le problème n'est pas là.Il est impossible de garantir un risque zéro,puisque le risque zèro n'est pas scientifique et vu que c'est le but recherché.Même une inocuité à 99,9% restera insuffisant pour les anti-OGM.

Et de toute façon il n'y a pas que des recherches privées,mais également public.

Toujours est-il que les Américains consomment depuis plus de 15 ans des OGM et pourtant il n'a a pas eu de problèmes sanitaires.

D.J

Écrit par : D.J | 10/07/2009

Le DDT a été utilisé pendant plus de 15 ans sans problèmes sanitaires, avant que ceux-ci n'apparaissent.
Et maintenant qu'il n'est plus utilisé depuis plus de 15 ans, dans certaines régions les risques n'ont pas encore disparus.

Donc, laissez le temps à la chaîne alimentaire de faire gentiment son travail de concentration, D.J., et revenez avec un autre argument en attendant, s'il vous plait.

Écrit par : Greg | 10/07/2009

Depuis l'arrêt du DDT dans les pays pauvres,la malaria a repris de plus belle.On a préfèrer l'interdire,plutôt que de l'utiliser de façons parciomonieuses.

Mais je ne vois pas en quoi les OGM qui sont une plante seraient nocife en se basant sur l'utilisation d'un produit chimique dont la nocivité à été de toute façon avéré depuis le début.

Pour l'instant,autant chez les socialistes que chez les verts,le problème n'est pas l'OGM lui même,mais celui qui le commercialises,c'est à dire les semenciers de multinationals.

L'agriculture socialiste planifiée,n'a amené que pénurie dans le monde.Tant pour les écolos que pour les socialistes,il leurs est impensable de voir que des multinationals capitaliste réussissent là ou le socialisme à échoué.

D.J

Écrit par : D.J | 11/07/2009

".....il leurs est impensable de voir que des multinationals capitaliste réussissent là ou le socialisme à échoué."

@DJ,
Réussir quoi exactement? A condamner à la misère des centaines de milliers (pour ne pas dire des millions) de paysans dans les pays pauvres et rendre dépendants les autres des semences brevetées, hors de prix et uniquement destinées à mettre la mainmise sur l'agriculture mondiale...
Je vous l'accorde volontiers, c'est une belle réussite pour l'instant (tant que les gens ne se réveillent pas! .....à se demander d'ailleurs s'il n'y a pas un gène du lavage de cerveau dans les plantes OGM :0)

Mais vous allez arrêter de nous bassiner avec le socialisme. La question n'est pas là. Le socialisme a échoué, et alors? Vous ne voyez donc pas que tous les extrêmes se ressemblent! Quand Monsanto et Syngenta se partageront le monde agricole, ça ressemblera vachement à L'URSS des années 70 non?

Écrit par : Olegna | 11/07/2009

".....il leurs est impensable de voir que des multinationals capitaliste réussissent là ou le socialisme à échoué."

@DJ,
Réussir quoi exactement? A condamner à la misère des centaines de milliers (pour ne pas dire des millions) de paysans dans les pays pauvres et rendre dépendants les autres des semences brevetées, hors de prix et uniquement destinées à mettre la mainmise sur l'agriculture mondiale...
Je vous l'accorde volontiers, c'est une belle réussite pour l'instant (tant que les gens ne se réveillent pas! .....à se demander d'ailleurs s'il n'y a pas un gène du lavage de cerveau dans les plantes OGM :0)

Mais vous allez arrêter de nous bassiner avec le socialisme. La question n'est pas là. Le socialisme a échoué, et alors? Vous ne voyez donc pas que tous les extrêmes se ressemblent! Quand Monsanto et Syngenta se partageront le monde agricole, ça ressemblera vachement à L'URSS des années 70 non?

Écrit par : Olegna | 11/07/2009

"A condamner à la misère des centaines de milliers (pour ne pas dire des millions) de paysans dans les pays pauvres et rendre dépendants les autres des semences brevetées, hors de prix et uniquement destinées à mettre la mainmise sur l'agriculture mondiale..."

Quand vous connaîterez les travaux sur l'application des OGM dans les pays de l'Asie du sud-est de l'Agronome indien M.S Swaminathan et de l'Américain norman Borlaug les pères de la rèvolution verte,qui sauva de la famine des millions de personne,vous arrêteriez de nous sortir gratuitement vos allégations sur la misère des paysans victime des semance OGM.

"Mais vous allez arrêter de nous bassiner avec le socialisme."

Je ne bassine pas avec le socialisme,je ne dit que la vérité.Et vous même,confirmiez ce que j'ai dit plus haut,que ce sont les semanciers le problème,bien plus que l'OGM lui-même.

"Quand Monsanto et Syngenta se partageront le monde agricole, ça ressemblera vachement à L'URSS des années 70 non?"

Il est clair que la vague anti-OGM en Europes risque bien à ce dernier d'être hors course sur le marché des semances.Laissant le champs libre à Mosanto et Syngéta.
Mais le Brésil,l'Inde ou la Chine n'ont pas dit leurs derniers mots sur une éventuel concurrence de leurs part.

Écrit par : D.J | 11/07/2009

Entièrement d'accord avec DJ
De nombreux pays utilisent les OGM depuis plus de 20 ans et on n’a jamais entendu parler dans les médias qu'il y avait eu une intoxication alimentaire collective jamais en 20 ans de temps. Du moment que c'est nouveau tous les pisses vinaigres de la terre se regimbent parce que nouveau donc on a peur. Toutes les applications des grandes inventions ont suscité des peurs irraisonnées comme le chemin de fer, l'avion même la pomme de terre il a fallu sous Louis 16 montrer l'exemple pour que le peuple se mette à en consommer.!

Louis HERVE

Écrit par : hervé | 11/07/2009

A Olegna@ Si justement il faut bassiner avec le socialisme et on ne le fait pas assez car il pourrait toujours renaitre des ses cendres lorsque l'on voit des freluquets de Besancenot dire que la crise est une très bonne opportunité pour refaire une révolution à le française c'est à dire avec du sang et quand on comptabilise toutes les voix de gauche en France cela fait tout de même plus de 12% ceux qui fait encore beaucoup de monde qui rêve du grand soir et de restaurer les bons régimes krypto communistes qui ont si bien réussi au 20ème siècle!!
Mettez les communistes au milieu du Sahara et vous aurez pénurie de sable!!
Donc tout cela peut renaitre c'est pour cela qu'il faut bassiner et encore bassiner car on a peut être dénazifié l'Europe mais on a jamais décommunisé et cela est malheureux.

Louis HERVE

Écrit par : hervé | 11/07/2009

En fait le seul "argument" que les pro-OGM trouvent c'est de renvoyer les personnes critiques ou méfiantes à Moscou... Ils n'ont pas encore réalisé que le mur de Berlin est tombé, que les partis communistes encore au pouvoir en Biélorussie et en Corée du Nord et à Cuba n'attirent plus les foules... Que le plus grand danger pour nos sociétés démocratiques est représenté par certaines multinationales, certains courants néolibéraux, des politiciens prêts à provoquer des guerres civiles et des drames sociaux majeurs en attisant la haine de "l'autre"... et par les croyants aveugles dans les bienfaits automatiques de n'importe quel "progrès technique".
A l'attention de Hervé et DJ : personne n'a jamais prétendu que les OGM provoquent des "intoxications alimentaires", mais certaines études, et la dégradation de la santé publique dans les pays que vous citez, peuvent faire penser que les OGM contribuent à l'explosion du nombre de cas de cancer et de maladies auto-immunes.
Des études faites par des chercheurs indépendants permettraient d'infirmer ou de confirmer ces soupçons.
Demander que le moratoire sur les OGM et les millions pris sur nos impôts permettent de mener de telles études n'est pas une menace pour nos démocraties, mais le cas échéant pour les bénéfices de quelques multinationales et un bienfait potentiel pour notre société!

Écrit par : Christian van Singer | 12/07/2009

Les opposants OGM doivent alerter par écrit l'OFEV sur le fait que les fameuses mesures de sécurité semblent bien insuffisantes !

Il est indispensable d’avertir l’OFEV de ce vandalisme aviaire et dénoncer vigoureusement l’incivilité des moineaux qui ne respectent pas les filets, perches et autres liquides mazoutés et qui font courir à la population un risque de contamination certain !

Je tombe à la renverse lorsque je lis ces lignes écrites par ces pro-OGM tirées du blog de Christian Van Singer qui cherchent par tous les moyens de faire passer les anti-OGM pour des affreux pisses vinaigres alors que les véritables pisses vinaigres ce sont eux !

Il n'y a aucune différence entre les mentalités des dictateurs et des prêtres des OGM, tout procède de cette croyance aveugle en le "progrès technologique" et de cette volonté catégorique pour faire que le peuple se mette à en consommer.

Et finalement, ces OGM ne sont qu’un cheval de Troie pour imposer aux gens les grandes inventions dictées par les apôtres de la modernité nantis de leurs valeurs des plus élitistes et impériales !

Écrit par : GPT | 12/07/2009

A Christian van Singer@ Si je comprends bien aux Etats Unis où les OGM sont très répandus, il est de connaissance notoire que les américains se portent très mal , que leur état de santé est déplorable bref que le pays est tout à fait lamentable sur le plan de la santé y compris au Canadas, au Brésil, en Espagne, on s'en rend d'ailleurs bien compte lorsque l'on va en Espagne en vacances combien les pauvres espagnols souffrent des OGM!!
"n'importe quel proGrès technique"@ Oui vive le progrès technique car sans lui on en serait encore au moteur à crottin, à la triste condition des habitants des siècles passés. Sans les progrès techniques adieu la voiture, le confort de nos intérieurs, les beaux voyages bons marchés en avion et tout le reste. Et bien les OGM font parti de ces progrès techniques qui ont fait sortir l'humanité de la fange. Car grâce aux OGM on peut réduire l'apport de pesticides et réduire la quantité d'eau pour l'arrosage, cela arrange beaucoup les pays pauvres en eau.
Dans cette affaire on ne voit qu'une chose, qu'une idée obsessionnelle qui taraude les esprits de gauches le profit que peuvent faire certaines entreprises.Le profit voilà le maitre mot, la damnation absolue!
Mais si vous supprimez le profit vous supprimez la carotte qui fait marcher le monde. Démotivez les gens et ils ne foutent plus rien. On l'a bien vu avec les différents régimes socialo krypto communistes qui ont régné durant le 20 siècles et qui ont anéanti dans la misère des millions de leurs concitoyens.
Il suffit de remarquer encore maintenant comment cela se passe en Corée du nord ou à Cuba où il n’y a de profit que pour la nomenklatura.
Et j'ajoute que malgré la chute du mur de Berlin le communisme reste toujours menaçant surtout en France parce que l'on n'a pas décommunisé l'Europe.

Louis HERVE

Écrit par : hervé | 12/07/2009

Mais pourquoi vous consommez des pommes de terre puisqu'au temps de louis 16 les gens rejetaient en masse la consommation de ce genre de tubercules qui étaient donnés essentiellement aux cochons. Il a fallu que d'éminents personnages de l'époque montrent la voie que ce n'était pas toxique sauf la pelure tout de même. Si la peur de l’époque s’était transmise de générations en générations vous en seriez encore à hurler aujourd’hui contre les pommes de terre !
Donc le peuple réagissait comme vous vis à vis des OGM que vous rejetez à priori parce que c'est nouveau donc on a peur. Mais pourquoi personne ne me répond que depuis plus de 20 ans un tas de pays importants consomment ces nouvelles plantes sans qu'il n'y ait aucune catastrophe survenue depuis le début de la production en masse des OGM. Si vous étiez américaine ou cana dienne vous en consommeriez des OGM et vous ne seriez pas morte pour autant. Personne ne vous oblige à consommer les produits contenant des OGM , ils sont affichés comme tel. Donc vous avez le choix.
Les pisse vinaigres se sont les atrabilaires les méfiants, les peureux qui tremblent au moindre changement de leurs habitudes. Il me semble que les pro OGM au contraire acceptent le nouveau, le modernisme, l'amélioration de la condition humaine grâce à l'application des innovations technologiques qui seules permettent aux hommes de bénéficier d'un mieux et les anti OMG c'est tout le contraire , c'est le refus de tout changement , c'est la crainte du nouveau et de l'amélioration. Vous avez mis entre guillemets "progrès technologique" donc vous n'en voulez pas? Tout un programme !

Louis HERVE

Écrit par : hervé | 12/07/2009

Les OGM,sont une technologie expérimental et comme toute expérimentation on y trouve des réussites et des échecs.Les antis-OGM se concentre que sur les échecs,alors que ceux qui les étudient et les expérimentent admettent que celà ne marche pas à tout les coups.

Les OGM résistant à la sécheresse,aux parasites(fléaux dans les pays pauvres à climat chaud),qui n'ont moins besoins d'eau et qui peuvent permettre une utilisation sans pesticide,sont une réalités.

Mais tant que ces semences seront produit par des multinationales capitalistes,celà avantage ou pas resterons une diablerie pour les antis-OGM.

Du reste si les occidentaux se montre hostilent aux OGM,c'est,comme le dit M.S Swaminathan que ces derniers n'en n'ont pas besoin.Contrairement.toujours selon M.S Swaminathan,à des pays comme l'inde,où l'agriculture est souvent une question de vie ou de mort.

D.J

Écrit par : D.J | 13/07/2009

"Car grâce aux OGM on peut réduire l'apport de pesticides et réduire la quantité d'eau pour l'arrosage, cela arrange beaucoup les pays pauvres en eau."
selon Louis Hervé. Ce but était certainement très "humaniste" mais c'était sans compter la résistance des plantes aux herbicides et autres insecticides. De plus, il faut noter que les multinationales ayant les brevets des OGM produisent les mêmes pesticides et insecticides..
Francine Roquier

Écrit par : Francine Roquier | 30/01/2010

Il faut j crois dépolitiser le débat. L'obsession anti socialisme de L. hervé n'a pas gand chose à voir avec le sujet... Les OGM sont une OPA sur la bouffe mondiale. Rien de plus. Et cela n'est pas acceptable. Personne de leurs fabricants et développeurs ne se souci le moindre du monde d'améliorer le sort de l'humanité. Et c'est là qu'est le problème. Les problèmes de manque de ressources en nourriture dans le monde ont d'autres causes que le caractère inadapté des semences "naturelles" (ou sélectionnées, car la modification génétique et la sélection sont très différentes).

Les causes de la famine et de la malnutrition? Ces ont: la spéculation sur les denrées alimentaires de base, les guerres et conflits (terrains minés, gens déplacés, zones de culture devenues peu sûres, etc.), les règles de l'OMC qui déséquilibrent les économies locales et minent la rentabilité de la production locale, les constructions type grands barrages qui modifient les conditions sur des zones immenses, la mauvaise répartition des terres (en Amérique du Sud, il y a des pays où le 98% des terres appartient au 2% de la population) etc. C'est vraiment d'une mauvaise fois immense que de prétexter nourrir l'humanité pour développer une saloperie qui n'a d'autre fonction que d'enrichir les actionnaires des grands groupe agro-alimentaires et chimiques.

Écrit par : anne | 31/01/2010

bonsoir, moi je trouve que avant tout les anti ogm ne se rendent pas compte que par exemple quand eux ils ballancent des bouteilles de pesticide, essence, dieses sur les champs ogm, ils font plus de mal que la experience quils sont en train de detruire... cest ma vision des choses, je ne suis pas tout a fait d'accord ni contre, mais ... il faut etre conscient avant tout

Écrit par : ACPi | 01/07/2010

Les commentaires sont fermés.