19/06/2009

Taxe sur le CO2: de 3 à 9ct le litre en 2010

Les émissions de CO2 dues au chauffage ont baissé de 11,2% de 1990 à 2008.
Celles dues aux transports ont augmenté de 14% pendant la même période.
Et pourtant la taxe sur le CO2 frappant le mazout passera de 3ct à 9ct le litre en 2010, alors qu'aucune taxe sur le CO2 n'est introduite pour l'essence, le diesel ou le kérosène...

Injuste! Vous me direz. Il faut réduire les émissions de CO2 pour éviter les bouleversements climatiques...
Mais le lobby automobile est suffisamment fort au Parlement et au Conseil fédéral pour qu'aucune taxe sur le CO2 ne frappe les transports!

Heureusement cette taxe, qui fera augmenter les frais de chauffage, a quand même des côtés positifs:
Les deux tiers seront restitués aux entreprises et aux particuliers sous forme de baisse des primes maladie. Ainsi ceux qui gaspillent peu seront gagnants.
Le dernier tiers (200 millions) servira à encourager la rénovation énergétique des bâtiments.

Cela permettra à terme:
d'éviter que des milliards partent en fumée,
de réduire les frais de chauffage,
de donner du travail à des entreprises du bâtiment dans toute la Suisse,
de baisser les émissions de CO2 en contribuant à protéger le climat.


Tout le monde en profitera: les locataires, les propriétaires, l'économie et l'environnement !