26/10/2007

Grenelle = "Enfumage"

Les Verts français ont manifesté leur déception devant les résultats du Grenelle de l’environnement, y voyant surtout de belles paroles creuses, au risque de paraître dénigrer une initiative dont ils ne pouvaient que soutenir le principe.
“Dans le discours, c’est une victoire de l’écologie, mais c’est une victoire amère”, a noté la secrétaire nationale Cécile Duflot, résumant la contradiction. Pour elle, “on achète les mots, les idées, les formules, et on les vide de tout contenu”.

Noël Mamère, député-maire de Bègles (Gironde), a été plus virulent, dénonçant une “opération de diversion et d’enfumage” de la part du président de la République, qui “montre son vrai visage, celui de la duplicité”.
Qualifiant les mesures annoncées de “cosmétiques”, il a fustigé “une grande victoire des lobbies contre l’intérêt général”.

Relisons donc les belles promesses de Sarkosy plus attentivement :

  • Sur les OGM, il annonce un moratoire, mais rajoute, "en attendant une mission d’expertise".
  • Sur la réduction de 50% des pesticides, il ajoute "si possible dans dix ans".
  • Sur l’arrêt des projets de nouveaux incinérateurs, c’est encore plus frappant : il ajoute : "à moins qu’ils ne soient envisagés en ultime recours".
  • Sur la transparence de l'information sur le nucléaire, il glisse, discrètement, "hors secret industriel ou sûreté nationale".
  • Sur les centrales nucléaires Sarkozy a annoncé un "gel" du nombre de sites nucléaires. Il s'agit là d'une annonce aussi ridicule que provocatrice. En effet, la France a déjà plusieurs centaines de sites nucléaires répartis sur tout le territoire et, de plus, les projets de nouvelles installations sont tous sur des sites déjà existants :
- le réacteur EPR est prévu sur le site de le centrale nucléaire de Flamanville (Manche)
- le réacteur à fusion nucléaire ITER est prévu dans le site nucléaire de Cadarache (Bouches-du-Rhône)
- l'usine GB2 d'enrichissement de l'uranium est en construction sur le site nucléaire de Pierrelatte (Drôme)
- le site d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure (Meuse) a déjà été créé.
  • L'annonce du "gel" du nombre de sites nucléaires, est donc une plaisanterie, un simple subterfuge.
On le voit : Sarkozy excelle dans les effets d’annonce, il maîtrise toutes les ficelles du discours, il use et abuse de toutes les "ruses" orales pour noyer le poisson : finalement, beaucoup de plans, de mesures temporaires, mais rien de concret. Paroles, paroles, paroles.

 

Commentaires

Plusieurs articles forts intéressants et précis sur le nucléaire :
http://futura24.site.voila.fr/nucle/nucleaire.htm

En complément de l'aspect danger, abordé par d'autres site, ce dossier montre bien que le nucléaire n'est ni une énergie durable, ni une énergie du futur.

Pas mal de liens aussi dans ce domaine et dans celui des énergies renouvelables.

Écrit par : Valentin | 21/01/2008

VOIR dans URL pour un accès plus facile à ce dossier, que j'ai bien apprécié.

Écrit par : Valentin | 21/01/2008

Les commentaires sont fermés.