11/09/2007

2000 réveils à Berne le 8 septembre

Plus de 2000 personnes étaient sur la Place fédérale samedi 8 septembre pour refuser la construction de nouvelles centrales nucléaires, pour inviter nos autorités à faire les bons choix:
efficacité énergétique et énergies renouvelables

Berne 8-9-2007

Les autorités préconisent la construction de nouvelles centrales nucléaires et de centrales au gaz.
Faut-il être corrompu, mal informé ou irresponsable pour défendre de tels plans ?
La relance du nucléaire ? Nous n’en voulons pas !

Commentaires

Monsieur Christion van Singer,
Qui de vous ou de Mme Adèle Thorens avez compté les militants correctement?

Selon vous, vous étiez 2000 !
Selon la présidente du groupe des Verts de Lausanne (plus) de 1000!
(Et ne me dites pas: Plus de 1000 ça peut être 2000! Avec cette méthode ça pourrait être 1'000'000 aussi bien.)
Si, dans l'argumentaire anti-nucléaire, les Verts comptent les gigawatt aussi sérieusement que les réveils (dont probablement la moitié étaient à piles***), les citoyens ne vont plus s'y retrouver. Accordez vos sonneries avant de les faires vibrer!
Ou auriez-vous compté les deux aiguilles de chaque réveil et Mme Thorens uniquement la petite? La seule chose qui soit sûre, c'est que vous n'avez pas, en plus, compté celle des secondes: l'écart eùt été encore plus grand entre vos deux résultats.

Je ne suis conte le nucléaire, mais je suis contre le fait de prendre les citoyens pour des cloches (de réveil)!
Laissez l' "artifice", le "frelaté", l' "exagéré" à vos adversaires. Ne tombez pas dans les mêmes travers que tous les autres politiciens.

*** Même si ces piles ne sont pas "atomiques", elles ne sont pas des plus écologiques: Les piles s'empilent et c'est l'environnement qui la pile!

Écrit par : L'anar de droite | 11/09/2007

En général je ne réponds pas aux personnes qui se cachent derrière un pseudo... Mais si vous insistez.
Madame Thorens a repris le nombre de participants donné par la dépêche de l'ATS, qui a repris le nombre donné par la police.
J'ai donné le nombre de manifestants compté par les organisateurs (entre 2200 et 2400).
Un anar, fût-il de droite, devrait savoir que la police sous-estime systématiquement le nombre de manifestants.
Il se peut que le nombre réel se situe quelque part entre deux.
Mais là n'est pas l'important. Et je suis étonné que vous ne vous intéressez pas plutôt au fond du problème soulevé par cette manifestation: quel avenir énergétique pour notre pays?
Christian van Singer

Écrit par : Christian van Singer | 16/09/2007

Les commentaires sont fermés.